Lecturemanga - manhwa - manhua

Eizōken !! Pas touche à nos animés ! après l’anime le manga

J’ai connu Eizōken !! Pas touche à nos animés ! grâce justement à l’anime produit par Science Saru qu’on a pu voir en 2020 sur Crunchyroll sous le titre : Keep Your Hands Off Eizouken!. C’est au départ un manga de Sumito Ōwara toujours en cours de publication dans le magazine Spirts (seinen) regroupé en 8 tomes. En France, elle est édité par Nobi Nobi ! dans sa collection Genki. Eizōken a eu droit à des adaptations live action avec un film et un drama tout deux réalisé par Tsutomu Hanabusa.

C’est quoi l’histoire ?

Midori Asakusa, en première année de lycée, est une passionnée d’animation. Pleine d’imagination, elle passe son temps à dessiner dans son carnet de croquis. Son objectif : créer son propre dessin animé. Mais seule, c’est mission impossible ! Et ce n’est pas son amie, l’impassible Sayaka Kanamori uniquement intéressée par l’argent, qui va l’aider. Un jour, elles font la rencontre de Tsubame Mizusaki, une fille de leur âge, célèbre mannequin pour des magazines de mode à ses heures perdues. Mais, douée pour donner vie à des personnages, elle rêve d’autres horizons : devenir animatrice. Une fois réunies, c’est le déclic pour ce trio électrisant : pourquoi ne pas monter ensemble un club au lycée afin de lancer leur projet de création d’animé ?!

Pour lire un extrait cliquez sur l’image © Eizouken niwa Te wodasuna © by OWARA Sumito / Shôgakukan
Le club des trois

La rencontre des trois jeunes filles va donner lieu à un belle histoire. Celle de personnes passionnées par l’animation. Mais c’est surtout le prétexte pour parler de trois postes importants : la création, l’exécution et la production sans qui tout serait impossible. Bien entendu, dans la réalité, il faut bien plus de trois personnes pour faire un dessin anime, mais c’est avant tout pour découvrir de façon ludique et immersive que l’auteur utilise ces trois personnages.
Mais si un anime qui parle d’anime ça fonctionne parfaitement est-ce que le manga n’allait pas nous laisser sur la touche ? Et bien, pas du tout ! C’est là le génie de Sumito Ōwara. Son histoire est immersive et ses personnages très attachantes. Chacune à ses raisons de faire d’entrer dans ce club. Il explique de façon très précise les différents process. Et les parties qui sont sensées être anime sont géniale et pourtant… ça ne bouge pas !
En ce qui concerne ces passages, je me souviens parfaitement d’eux dans l’anime et ils ont été sublimé par Science Saru.

Passion

Sumito Ōwara laisse libre court à son imagination débordante à la lisière entre rêve et réalité dans Eizōken !! Pas touche à nos animés !. Le manga fourmille de petits détails, sa mise en page très sérieuse, met habilement en avant le travail des jeunes filles. Je suis totalement conquise par le titre qui a mon grand étonnement est tout aussi vivant que son adaptation sur le petit écran. Il va certainement passer inaperçu et c’est fort dommage. Les héroïnes sont incroyables. Elles transmettent leur passion et leurs délires. L’auteur a travers elles en profite pour placer du matériel militaire à foison provoquant tout autant d’explosions dans des guerres imaginaires.

Eizōken !! Pas touche à nos animés ! est une excellente aventure dans l’univers des anime. Si vous avez aimez l’anime courrez lire le manga.

Public : Tout public – dès 12 ans

Service presse

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.