Lecturemanga - manhwa - manhua

Beauty and the beast of paradise lost

Beauty and the beast of paradise lost est un manga en cinq tomes de Kaori Yuki la mangaka très connue dans les années 90/2000 notamment pour Angel Sanctuary. Elle n’a jamais cessé de publier, mais en France la hype autour de son nom est beaucoup retombée. Après quelques années d’absence, c’est Pika qui se lance dans l’édition de Beauty and the beast of paradise lost. Secrètement, je rêve d’une perfect edition d’Angel Sanctuary… Un jour peut-être ! Ce manga était prépublié sur l’application Palcy (shōjo, Josei).

C’est quoi l’histoire ?

Les cheveux mauves de Belle ne ressemblent ni à ceux de sa mère ni à ceux de son père. Lorsque cette jeune fille à part brise l’interdit et s’aventure dans la forêt, elle croise le chemin d’une Bête qui a la réputation d’enlever les femmes d’une beauté rare pour les enfermer dans son château. La mère de Belle se sacrifie alors pour sauver sa fille, qui s’attire ainsi les foudres de son père. Dévoré par la rancœur et le chagrin, celui-ci la retient prisonnière de leur maison.
Les années passent puis un jour, la Bête croise à nouveau le chemin de Belle…

Beauty and the Beast of Paradise Lost
Cliquez sur le lien pour lire un extrait – © Kaori Yuki / Kodansha Ltd.
La Belle et la bête

Avec Beauty and the beast of paradise lost Kaori Yuki signe son retour en librairie. Est-ce que j’ai aimé ? Bien disons que c’est sympa à lire, même si on connait l’histoire et les thématiques de la Belle et la bête. La jeune fille se retrouve rejeté après le décès de sa mère et même son père tente de la tuer. Elle se retrouve coincée entre des humains et des monstres qui veulent sa peau. Elle est traumatisée par son visage et pense qu’elle est laide et se cache derrière sa franche. Sa vie est clairement une catastrophe, elle est violenté, poursuivit et elle commence à perdre un peu la tête. Qui ne le deviendrait pas.

Petite déception

C’est vraiment bien réalisé, bien écrit, mais je n’ai pas accroché plus que ça. Déjà parce que je connais l’histoire de la Belle et la bête par cœur, que je l’ai vu sous des tas de formes différentes et que je suis peut-être un peu blasé par cette histoire. Ensuite, il y a les textes qui ne font pas naturel, on dirait des tirades théâtrales ce n’est pas du tout agréable à lire. Du coup j’ai eu un peu de mal à la lecture et ça m’a pris un temps fou car je sortais de la ma lecture assez souvent.
C’est un titre qui n’a pas retenu mon attention plus que ça alors que j’attends avec impatience de lire une nouvelle œuvre de Kaori Yuki. Alors ça faisait des années que je n’avais rien lu d’elle peut-être que mes souvenirs ont un peu embelli les choses et que j’ai juste changer mes goûts.

Beauty and the beast of paradise lost est un titre autant pour les anciens fans de Kaori Yuki que poour les nouveaux qui souhaitent découvrir une grande mangaka. Même si le côté un peu théâtrale m’a déranger, l’histoire en elle-même se lit très bien. Je n’ai pas eu de coup de cœur car l’histoire de La Belle et la bête est éculée depuis des lustres.

Public : Tout public – dès 12 ans

Service presse

pika

Tanja

Tombée très tôt amoureuse du Japon, Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis 1997 dans des fanzines puis sur plusieurs webzine et sur son blog. Dès que l'occasion se présente elle part au Japon se ressourcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.