Lecturemanga - manhwa - manhua

Fiction ou non-fiction, qui est « Elle »

Fiction ou non-fiction, qui est "Elle"

Q-ta Minami a dessiné et scénarisé le one-shot Elle d’après le roman D’après une histoire vraie de la romancière française Delphine de Vigan (Rien ne s’oppose à la nuit, No et moi). Au Japon il a été prépublié dans le magazine Jour – Suteki na Shufu-tachi (josei). En France c’est dans la collection Pika graphic que ce one-shot est édité. Il s’agit d’un énorme pavé, mais quel pavé !

C’est quoi l’histoire ?

Couronnée de succès pour l’ouvrage que lui a inspiré le suicide de sa mère, Yuu se retrouve confrontée à l’angoisse de la page blanche lorsqu’il s’agit de commencer un nouvel opus.
Lors d’une séance de dédicaces, elle rencontre une jeune femme énigmatique, Eru, avec qui elle va rapidement nouer une relation profonde. Eru la soutient, l’encourage mais pas seulement…

Fiction ou non-fiction, qui est "Elle"
Pour lire un extrait cliquez sur l’image – watashi no kanojo © Qta Minami / Delphine de Vigan / Futabasha publication
D’un univers à l’autre

Qta Minami est né.e en 1969, et remporte en 1990 un concours et deux ans plus tard démarre sa carrière pro. Si depuis 30 ans iel a une carrière prolifique en France assez peu de titres sont arrivés jusqu’à nous. Je peux vous citer Adieu Midori, Jeux d’enfant et Mlle Ôishi, célibataire tous sorti chez Sakka/Casterman. Pour ma part Elle sera mon premier pas dans son univers. Certes c’est le premier projet sur laquelle iel travail et qui est l’adaptation d’un roman, mais qu’importe on sent qu’iel y a mis son style.
Elle est donc l’adaptation du roman à succès D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan. Je me souviens de la sortie de Rien ne s’oppose à la nuit et du succès de ce dernier en librairie. Pour autant je n’ai jamais lu l’un de ces romans. Après la lecture de Elle, je dois dire que je suis curieuse de connaître les différences. Dans de courts apartés, Qta Minami explique comment iel en est venu.e à vouloir dessiner cette œuvre, mais aussi d’y apporter sa touche ainsi que quelques différences…

Page blanche

La page blanche tout artiste y est confronté surtout après un énorme succès. Romancier ou mangaka quelque soit la façon de raconter ses histoires c’est un problème que chacun rencontre. Et ce rapport entre réalité et fiction est tout aussi universel. Ecrire une histoire c’est un peu toujours y mettre de soi dedans. Cela peut aussi se retourner contre vous, les lecteurs attendent de la vérité, alors qu’on est dans de la fiction.
On pourrait craindre qu’à cause de son style sobre et aéré le grand format appauvrisse son propos, mais pas du tout. La force de sa mise en page n’a pas besoin d’un million de détails pour taper juste et nous faire ressentir la descente aux enfers de l’héroïne.
Si physiquement Yuu a les traits de Delphine de Vigan, Eru ressemble beaucoup à Qta Minami. Des traits simples mais tellement forts et puissants qu’ils happent les lecteurs dans un étrange tourbillon. Fiction, non-fiction. A vous de vous faire votre avis !

Elle est un titre intéressant à bien des niveaux, nous amenant à réfléchir sur ce qu’un auteur peu ou pas donner de lui dans un récit, mais aussi sur les relations toxiques. 

Public : Tout public 

Service presse

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.