Lecturemanga - manhwa - manhua

Sombre et implacable : Soloist in a cage

Soloist in a cage  est un manga de Shiro Moriya en trois tomes. C’est un artiste que l’on connait pas encore puisque c’est son tout premier manga et qui semble avoir pris du temps à le réaliser. Ki-oon fait donc le pari sur un artiste totalement inconnu à l’univers sombre et violent. Le premier tome vient d’arriver en librairie et c’est l’occasion pour moi de revenir sur cette première approche.

C’est quoi l’histoire ?

La Cité-prison est un immense ghetto où sont rassemblés des criminels de tous horizons. Une fois entré, aucun espoir d’en sortir… Chloé, sept ans, et son petit frère Locke, encore nourrisson, sont nés dans cette enceinte et n’ont jamais quitté leur chambre. Depuis la disparition de leurs parents, prendre soin de son cadet est devenu la raison de vivre de la fillette ; elle le dorlote, le rassure et danse pour garder une lueur d’espoir dans leur foyer. Les seules ressources à disposition viennent d’un voisin inconnu, qui dépose des provisions devant leur porte…

Leur bienfaiteur n’est autre que Ross Sandberg, chef d’un groupe de mercenaires craint de tous. Quand Chloé découvre qu’il prépare une évasion, elle prend une décision folle : pour assurer l’avenir de son frère, elle suit l’homme et escalade les murs à sa suite, le bébé sur le dos. Mais les robots de surveillance la repèrent vite… Locke tombe, et Chloé est rattrapée de justesse par Ross, qui parvient à l’emmener à l’extérieur. Il lui promet de la protéger et de lui transmettre son savoir, afin qu’un jour Chloé puisse revenir chercher son frère…

ORINONAKANO SOLOIST © 2018 by Shiro Moriya / SHUEISHA Inc.
Retour à la case départ

Plusieurs années plus tard Chloé revient à la Cité-prison pour retrouver son petit frère. Elle a l’espoir qu’il soit toujours vivant malgré la chute. Elle suivit l’entrainement militaire de Ross Sandberg. Devenue une vraie machine de guerre, elle espère bien passer tous les obstacles pour secourir son petit frère. Bien évidement ce sera plus difficile qu’elle ne le pense et elle devra sont salut à un vieux monsieur qu’elle rencontre sur son chemin.
Ce premier tome est rude, glauque et très sombre. La vie de Chloé qui se résumait à rester enfermé avec son frère depuis la disparition de ses parents est chamboulée par ses voisins. Elle sort de la cité-prison, mais sans son frère et elle regrette amèrement de l’avoir laisser tomber dans la neige. Devenu une combattante elle compte bien prendre sa revanche. Mais ce sera bien entendu, un tout petit peu plus compliqué que ce qu’elle espérait.

La mort au tournant 

Graphiquement c’est assez réussi, même si on sent quelques défauts et imperfections. Comme c’est sa toute première œuvre on pardonne car l’histoire est passionnante. Dans le communiqué de presse on apprend que le premier titre de « Shiro MORIYA, Soloist in a Cage est avant tout une œuvre personnelle qui renferme beaucoup du vécu de son auteur : de son propre sentiment d’enfermement après un épisode difficile de sa vie à sa fascination pour les univers graphiques de tous bords dont il se nourrit et s’inspire ». On dit toujours qu’on met une part de soit dans son œuvre pour souvent exorciser son vécu et bien là il a fait très fort. Dans ce huis clos angoissant, la mort rôde à chaque coin de rue tandis que l’amour se cache dans des repères insoupçonnés.

Si vous aimez les univers rude, angoissant, sombre vous allez aimer Soloist in a cage

Public : + 14 ans – violence

Service presse

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.