Lecturemanga - manhwa - manhua

Desert 9, un premier titre prometteur

Desert 9 est un manga de Kei Deguchi paru dans le Jump SQ (shonen). Il compte quatre tomes et en France c’est chez Nobi Nobi qu’il a débuté. C’est la première œuvre professionnelle de ce mangaka.

Le résumé

Sur une planète désertifiée depuis mille ans, l’eau a pris vie. Elle s’est changée en monstres nommés « hydra ». Le jeune Mao, habitant du premier des huit déserts que compte ce monde, est ce qu’on appelle un chasseur d’eau. C’est un métier dangereux mais vital pour les humains, qui consiste à abattre les hydra pour rapporter le précieux liquide. Un jour, lors d’une chasse dans une oasis, il trouve une mystérieuse relique aux pouvoirs extraordinaires. Celle-ci le met rapidement sur la piste de son père, un rêveur qui a disparu lors de sa quête du mythique désert n°9, le pays originel oublié de tous. Mao décide alors de suivre les traces de son père et entreprend un périlleux voyage vers le monde extérieur !

Pour lire un extrait cliquez sur l’image // © by DEGUCHI Kei / Shûeisha

 

Nouveau voyage

J’ai commencé ma lecture avec quelques apriori. Et oui, ce n’est pas bien. La couverture est jolie, mais je m’attendais à un titre sans grand intérêt. Un récit d’aventure bateau, vu et revu. Je pensais vraiment m’ennuyer en le lisant. Grossière erreur car j’ai été littéralement transporté dans le monde de Mao. Les dessins sont assez enfantins, mais au final ça colle parfaitement. Les décors des villes, des intérieurs, les animaux, les hydras tout est vraiment magnifiques. Foisonnant de détails, le plaisir pour les yeux est réel et participe efficacement à l’ambiance générale. La mise en page parfaitement maîtrisée, lisible et dynamique. Pour un premier manga Kei Deguchi m’a impressionné par sa capacité à me faire adhérer à ce nouveau monde.

Mao du désert

Mao et ses compagnons sont attachants. La série étant assez courte, on ne commence pas par la case apprentissage. C’est un chasseur d’eau déjà expérimenté. On part dans le vif du sujet très rapidement. Il fera aussi une rencontre décisive. La découverte de ce nouveau monde et ses nouveaux codes sont vraiment passionnants. Destiné à un public adolescent, mal lecture ne fut pas déplaisante. Le titre passera sans doute inaperçu, mais si vous avez l’occasion jetez un œil dessus.

Je n’attendais rien de Desert 9 et j’ai été conquise dès le premier tome. Si vous aimez les récits d’aventure, mais que vous détester les séries longues, alors cette série est pour vous. J’en suis la première surprise et j’espère que l’auteur aura d’autres occasions de nous montrer son talent.

Tout public
Service presse

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.