Drama et sériesTV

Triplé gagnant pour Marvel et Netflix : Luke Cage

luke-cage-comic-con-trailer

Luke Cage c’est la dernière série en date du mariage entre MARVEL et Netflix. Après deux excellentes saisons de Daredevil -qui a fait oublié le film- et celle de Jessica Jones, voici qu’un 3e larron entre en scène. Découvert dans Jessica Jones, il aura fait un tel effet qu’un an plus tard il a sa propre série. L’histoire se situe après Jessica Jones et avant la seconde saison de Daredevil.

Transformé en colosse surpuissant à la peau impénétrable après avoir été le cobaye d’une expérience sabotée, Luke Cage s’enfuit et tente de recommencer à zéro dans le Harlem d’aujourd’hui, à New York. Bientôt tiré de l’ombre, il va devoir se battre pour le cœur de sa ville dans un combat qui l’oblige à affronter un passé qu’il espérait avoir enterré.

Luke Cage est définitivement une série différente aux accents soul, funk et hip pop. On compte d’ailleurs quelques passages musicaux avec des invités de marques. Elle n’en devient d’autant plus cool qu’on sent un tout autre univers. Ce n’est pas une simple copie, mais une nouvelle variation sur le même thème celui du super héros. Lui-même semble ne pas vouloir de ce statut, mais mon petit doigt me dit qu’il va bien falloir qu’il change d’avis.

Le seul personnage à faire des apparitions dans toutes les séries est Claire l’infirmière, et avec tous ces combats il faut bien dire qu’elle n’est jamais de trop. Les clin d’œil aux films ou autres séries de l’univers MARVEL ou encore aux comics font que j’apprécie cette impression de famille. On y voit même une affiche avec Stan Lee, pour les références aux comics c’est AG qui m’en informe.

Moins sombre, la série offre tout de même une fin loin du happy end attendu. Et c’est plutôt pas mal pour la suite. En tous les cas j’ai subitement envie de voir The Defenders. Il va falloir que je sois patiente car avant de découvrir tous nos amis ensemble il faudra attendre Iron Fist qui sortira en 2017.

Encore une fois le binge watching était au rendez-vous, 13h de programme en deux jours. Luke Cage se regarde comme un long film, et même si quelques lenteurs et événements de remplissage émaille la série, elle n’en reste pas moins très agréable à regarder.

Pour le moment c’est un sans faute pour le partenariat MARVEL/NETFLIX. Des univers cohérents, sombres et une qualité scénaristique indubitable donnent à ces différentes séries une qualité encore inégalé dans le monde des super héros. C’est un atout d’avoir si peu d’épisodes distillés ainsi. Si MARVEL avait conquis le cinéma, ils ont réussi à conquérir aussi le petit écran. Je sais pourquoi je paie mon abonnement Netflix ! 

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

2 réflexions sur “Triplé gagnant pour Marvel et Netflix : Luke Cage

  • déjà tout vu ! trop de séries pour ma part j’ai vu qu’un seul épisode pour le moment !

    Répondre
    • on l’a dévoré le week-end dernier, ça s’enchaîne bien malgré quelques longueurs.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.