LectureLivre

Lecture vampirique : Avant Dracula et la Bit-lit il y avait Carmilla

640px-Carmilla

Avant de participer au MOOC fantasy de l’université d’Artois, je ne connaissais pas Carmilla de Joseph Sheridan Le Fanu publié dans le recueil Les Créatures du miroir en 1872. Autant je connaissais Dracula le roman de Bram Stoker autant je n’avais jamais entendu parler de Carmilla. Quelle inculture !
Le soir même où j’ai étudié le MOOC sur l’urban fantasy et la romance paranormale apparaît le personnage de Carmilla dans un des épisodes de Sleepy Hollow. Je me suis redressée dans mon fauteuil et intriguée je suis allée en apprendre un peu plus sur ma tablette. J’ai vite trouvé que le livre était disponible gratuitement sur amazon en ebook…

carmillaDans un château de la lointaine Styrie, au début du xixe siècle, vit une jeune fille solitaire et maladive. Lorsque surgit d’un attelage accidenté près du vieux pont gothique la silhouette ravissante de Carmilla, une vie nouvelle commence pour l’héroïne. Une étrange maladie se répand dans la région, tandis qu’une inquiétante torpeur s’empare de celle qui bientôt ne peut plus résister à la séduction de Carmilla… Un amour ineffable grandit entre les deux créatures, la prédatrice et sa proie, associées à tout jamais « par la plus bizarre maladie qui eût afßigé un être humain ».

Ce n’est pas vraiment un livre, mais plus une nouvelle. C’est assez court à lire, mais c’est vite très prenant. J’ai eu peur de m’ennuyer, mais pas du tout c’est très bien écrit avec une écriture très moderne, très légère. Il se lit d’une traite, même si on a envie de hurler à l’héroïne qu’on sait qui est Carmilla et qu’elle ferait mieux de se méfier. Cette relation à quelque chose de fascinante avec une tension sexuelle omniprésente sans pour autant que ce soit explicite.

Peu de descriptions ou de passage sans importance, l’auteur va à l’essentiel : son histoire macabre et gothique.

Carmilla est considéré comme une œuvre majeure de la littérature fantastique du XIXe, romantique et gothique à la fois. L’héroïne, Laura, est naïve c’est une proie facile pour la belle et sensuelle Carmilla. J’ai découvert un livre qui a influencé le créateur de Dracula et je vous le recommande chaudement surtout qu’il est tombé dans le domaine publique et qu’il est donc facilement trouvable gratuitement.

Version kindle gratuite

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.