LectureLivremanga - manhwa - manhua

Histoire(s) du manga moderne : l’indispensable !

IMG_20150424_133143

Histoire(s) du manga moderne de Matthieu Pinon et Laurent Lefebvre

Un livre expliquant 60 ans de BD japonaises (1952 – 2012), accessible à tous (passionnés et profanes) grâce à une mise en page originale et didactique. Disponible depuis le 15 avril 2015. C’est un projet titanesque entreprit par Matthieu que l’on a pu lire dans Animeland et de nos jours dans Coyote.
Pour réaliser cette bible il s’est entouré d’un autre journaliste Laurent Lefebvre et de l’illustrateur Nicolat Hitori De. C’est sur My Major Company qu’ils vont chercher les fonds pour cette aventure. Ils vont d’ailleurs au de-là de leur espérance en doublant presque la somme demandé. Ce sont des mois de recherches et de chasse aux interviews qui ont donné naissance à ce pavé.

Je n’ai hélas pas participé à cet effort de guerre car je suis arrivée après la bataille, je le regrette un peu, mais du coup je suis allée acheter mon exemplaire dans ma librairie près de mon bureau. Le Saint Grall en main j’ai pu enfin me plonger dans ce grand livre de l’histoire du manga.

histoireRien ne vaut un bon graphique pour bien comprendre ce que vous pourrez y trouver !

Pourquoi acheter ce pavé ?

1 – Parce qu’on n’en sais jamais assez sur le manga. J’avoue n’avoir jamais acheté un seul livre sur l’histoire du manga ! Pourtant ce n’est pas le premier, mais je n’avais jamais tenter l’expérience.

2 – Parce qu’il est très beau et très bien fait.

3 – Parce qu’il permet de décrypter rapidement la société japonaise en parallèle du manga.

Je n’ai qu’un seul petit regret le papier trop épais, et la reliure qui se casse vite si on veut lire à plat. J’aurais préféré une couverture un peu plus costaud. Mais c’est bien le seul défaut que j’ai pu lui trouver.

IMG_6846

Outre le fait que ce soit un bel objet que vous aurez plaisir à sortir l’hiver au coin du feu, c’est un le fruit d’un travail énorme qui a n’en pas douter vous fera découvrir et redécouvrir des auteurs et des œuvres de cette culture japonaise qui nous est chère.

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.