Lecturemanga - manhwa - manhua

Globule, le lapin câlin

maxresdefault

Après les chats, les chiens et les pandas voici les lapins. Digne représentent des lapins noir et blanc une race de lapin domestique originaire d’Angleterre, issue du croisement entre des lapins feux noirs et des lapins chinchillas (ça c’est wikipedia qui me l’a dit). Bref, je n’ai jamais eu de lapin – hormis en peluche – est-ce que j’allais apprécier ce manga ?

globule_une_vie_de_lapin_visuelGlobule, une vie de lapin de Mamemoyashi

Résumé : Quand un mangaka décide de partager son appartement avec un lapin, ça donne quelques scènes cocasses ! Mamemoyashi n’a aucune expérience avec les lapins, hormis un hamster dans son enfance, il n’a jamais élevé seul d’animaux, et ses premières impressions sont plutôt étranges… Est-ce normal qu’un lapin vous regarde fixement avec d’aussi grands yeux globuleux ?! Mais son nom est tout trouvé quand le véto lui demande quel est le prénom de cette petite lapine : Globule !

Avis : Globule, une vie de lapin c’est donc tout un tas de petites anecdotes entre un lapin et son maître. Au début ils s’apprivoisent, par la suite ils ont leurs petites habitudes, après six ans passés ensemble ils deviennent même un vieux couple !

Si Globule fait des bêtises, ce n’est pas pour autant que son maître ait envie de le transformer en civet. Il faut dire qu’au Japon on ne mange pas de lapin. C’est un peu comme si on nous demandait de manger un chat ? Vous rendez-vous compte du choc ?
Avec le chat c’est un des animaux qu’on retrouve le plus sur les tissus et autres objets typiquement japonais. Sur d’Ōkuno shima (appelé aussi Usagi shima, l’île aux lapins) se trouve la plus grosse concentration de lapins du Japon. Des lapins sauvages s’y multiplient par centaines et on peut venir les voir et les nourrir, ils ne sont pas très farouches.

Impossible de s’ennuyer même si vous n’avez, comme moi, jamais eu de lapin chez vous. Le récit est à la fois drôle et touchant. Si Globule n’est pas la petite bête la plus câline de l’univers, elle a un potentiel sympathie énorme.

Soleil sait décidément bien choisir ses mangas animaliers. Même si celui-ci ne restera qu’un one-shot je le recommande vivement, et ce même si vous n’avez jamais eu de lapin dans votre salon.

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

2 réflexions sur “Globule, le lapin câlin

  • J’ai eu des lapins mais en général ils restaient dans leur cage et se baladaient pas dans la maison (les fois où ça a été le cas on a dit adieux à nos cables de téléphone et autres fils). C’est aussi comme ça que j’ai découvert que les lapins pouvaient grogner comme les chiens (ça fait bizarre).
    En Angleterre non plus on ne mange pas de lapins (c’est bien connus les français sont des monstres, en plus de manger des grenouilles on mange de gentils lapinous).
    Par contre une île peuplée de lapins ça me fait peur, quand on voit les dégâts que ça fait un lapin ^^’

    Répondre
  • ahah oui fais toi peur : http://www.dailymotion.com/video/x1ceexe_l-ile-des-lapins-au-japon-okunoshima_animals

    D’après les explications du mangaka au départ Globule était dans une cage et puis ensuite il l’a laissé dehors et effectivement il a quelques soucis avec ses câbles électrique :p

    Le pire c’est que c’est super bon le lapin -___- Mais j’en ai pas mangé depuis plus 10 ans lol Remarque à part les cochons et les poulets les autres animaux peuvent vivre tranquille avec moi ^^ » »’

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.