avis : CD/DVDMusique

LUNA SEA – THE ONE -crash to create-

Je termine cette’ semaine musicale avec un groupe qui me tient particulièrement à cœur : LUNA SEA. Hier, en avant première sur Ustream LUNA SEA nous a permis d’écouter son nouveau maxi single de 22 min (rien que ça) : THE ONE -crash to create-. C’est leur grand retour après 11 ans d’absence car même s’ils ont fait des concerts et une chanson, Promise, vendu sur internet pour aider les rescapés du tsunami, ils n’avaient pas sorti de nouveau CD.

luna-sea

303LUNA SEATHE ONE -crash to create-
Promise est une chanson faite dans l’urgence après le terrible tsunami du 11 mars 2011. THE ONE est son opposé. C’est une chanson structurée, recherchée, peaufinée avec soin et amour. Cette chanson est écrite avec bien plus de recul. Les cinq musiciens se sont concertés, ils ont travaillé ensemble et le résultat est totalement jouissif.

Car oui, j’avais quelques appréhension en les voyant s’aventurer sur un terrain inconnu, celui des morceaux de plus de 22 min avec comme concept une question : faut-il une destruction totale pour tout refaire à neuf ? Même si hélas je ne comprends pas l’intégralité des paroles, je peux déjà apprécier ce qu’ils ont voulu nous faire ressentir à travers la musique. Et personnellement, j’ai eu la chaire de poule dès la première écoute. THE ONE est un canevas du meilleur de LUNA SEA, on y retrouve des sons (les ‘mouettes’ de SUGIZO, ses instrumentations), des mélodies (Gravity, No pain), des riffs typique des travaux de J ou SUGIZO, mais aussi plus surprenant une partie rythmique que l’on doit à Shinya vers la fin du morceau qui donne une impression grandiose.

J’ai eu beaucoup de difficulté à en parler car c’est un morceau long, mais aussi très riche où l’on ne s’ennuie jamais. Je dirais que THE ONE est un morceau fort, à la hauteur du talent de ses cinq garçons.

Merci à eux pour ce grand moment qui met une claque aux jeunots du visual kei qui ont encore beaucoup de choses à apprendre leurs ainés !

Le maxi single sort le 21 mars et je l’attends avec impatience.

17/20

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.