avis : CD/DVDMusique

[avis CD] MIYAVI, nightmare et Anchang

Je suis allée voir Kill Bill samedi c’est une vraie tuerie ce film dans tous les sens du terme lol J’étais morte de rire pendant le film (parfois c’est nerveux quand même). Enfin j’attends la suite en février. Bon ok niveau scenario y a pas de quoi se prendre la tête, mais bon j’aime bien Uma Thurman dans ce rôle. 🙂

La track list de Ultimate Circus (nightmare) est arrivée sur le site de leur maison de disque. Promenade doit être celle qui ouvrait chaque concert. J’ai hâte de recevoir mon CD ! Et comme prévu le logo du pamphlet c’est celui de la couverture du CD (la version collector). ^^

01 Promenade
02 Muzzle. Muzzle. Muzzle
03 M-Aria
04 Kabukirojikaru
05 Believe
06 Mind Ocean – Soushitsu wa yuki to tomo ni
07 Hate
08 Akane
09 36.7°
10 Kyokutou ranshin tengoku
11 Loopain
12 Over (générique de l’anime de Croquette)
13 Akuaria

En ce moment mon coup de cœur c’est Galyuu de Miyavi. Son album est vraiment excellent. Bien meilleur que Gagaku pour moi. La chronique devrait bientôt apparaître sur Jrockfrance 🙂
Sinon, j’écoute toujours en boucle Akane de nightmare en attendant l’album le 25 décembre. La chronique est sur ICI.
Le 1er maxi solo de Anchang est pas mal aussi et la seconde piste est très entêtante (peut-être trop…). un jour je vais écouter Crescente de Gackt… Je n’ai pas encore eu le temps. Et j’ai pas réécouté Hyde non plus -___________-;;;; Bon heureusement le 23 au soir ce sont les vacances !! Chouette 🙂

J’avance avec le vol. 5 d’Harry Potter qui est vraiment passionnant !!! D’ailleurs je vais retourner le lire car je tiens pas en place 🙂


Mon Wall paper actuel ^^ Avec Hitsugi le guitariste de nightmare

-Chroniques-

miyavi – Galyuu
Galyuu drôle de titre pour le second album de Miyavi le jeune loup du visual kei. Allait-il nous étonner ? Faire mieux que le bruyant Gagaku ? Allait-il nous revenir avec une voix de chanteur d’opéra et les moutons allaient-ils devenir les maîtres du monde ?

Je vous rassure les moutons ne sont toujours pas les maîtres du monde (quoi hélas ?) et Miyavi ne chantera pas Otello de Verdi. Mais point positif, notre multi instrumentiste n’a pas qu’une jolie frimousse, il a aussi un cerveau et il carbure ! Il a su créer un album digne de votre chaîne HI-FI, à condition que vous supportiez sa voix de canard qu’on étouffe. C’est certainement son principal défaut et c’est bien dommage car il chante juste le bougre. Faites le teste d’écouter Requiem -qui figure sur cet album- et écoutez la version de Dué le quartz. Y a pas photo.

Avec Galyuu il a corrigé les plus gros défauts de Gagaku à savoir le manque total de cohérence, de logique et de mélodies. Sur son premier album on confondait les pistes, on ne savait pas trop quand commençait ou terminait ce brouhaha. Dans ce nouvel opus les chansons se détachent toutes facilitant l’assimilation. L’ajout de samples aussi divers que varier facilite la tâche. L’intro bizarre de Meiko,kanashiki kana Yatoware No Mi No Blues jouer avec des fausses notes sert à donner le signal pour passer une rue. Au Japon beaucoup de passages piétons ont une petite musique (la plus courante étant un simple « coucou ») pour indiquer que le feu est vert. Celle qu’il a reprise pour son CD est très rare, on l’a rencontré peu souvent. D’ailleurs elle me fout la trouille.

Mais trêve de parlotte passons à la plus grande avancée de l’album : les accroches mélodiques. Le petit père a compris que pour qu’une chanson fonctionne elle doit avoir un refrain, un couplet ou n’importe quelle partie qui se retiennent. Une mélodie qui vous restera dans la tête pour ne plus en ressortir. Il s’est habillement débrouillé sur chaque titre qu’il soit à la guitare acoustique ou électrique. Mention spéciale pour Quack cluck-ku.ku.ru, Shikenkan baby (I wish merely wash.), Joushou Gaidou, Meiko, kanashiki kana Yatoware No Mi No Blues… Mais en fin de compte rien à jeter et ça fait bien plaisir !

Pour finir la first press contient un DVD avec deux clips Joushou Gaidou et quack cluck-ku.ku.ru. Le premier ne casse pas des briques. Ce qui est intéressant c’est le second car la chanson à servit de thème au film dans lequel joue Miyavi : Ore-sama. On a donc droit à des images du film.

Ne boudez pas votre plaisir si vous aimez Miyavi cet album est pour vous surtout si vous avez aimé les derniers singles comme Jinbun kakumei, POP is dead ou Boogie Woogie Allez et puis ne vous inquiétez pas pour les moutons le loup s’est déguisé en brebis ! C’est Miyavi qui l’a dit !

nightmare – Akane/HATE/Over

Nightmare qui vient de passer major cette année ont sorti leur second maxi au mois de novembre juste avant un premier album très attendu. Et pour cause c’est leur 1er.

Il existe 4 presses différentes. Les titres et les enregistrements ne changent pas d’un pouce. Ce sont les couvertures qui ont 4 versions différentes. La plus drôle étant la dernière. Les membres de nightmare sont dessinés comme les perso du dessin animé Croquette.

Les mauvaises langues voudraient qu’ils aient changé de style. Mais écoutez des titres comme Love tripper, star [K] night, Ma-ria, Fly me to the zenith et j’en passe et oser me dire droit dans les yeux que ce n’est pas du même acabit ! Bref, que les amateurs se rassurent nightmare reste nightmare pour le grand plaisir de fans.

Le CD s’ouvre sur Akane, une magnifique chanson pop rock au refrain imparable. Le chant de Yomi est en harmonie totale avec les autres instruments et on se prend à le fredonner dès la 1re écoute. Qui plus est Sakito nous gratifie d’un jolie solo de guitare.

La suivante se nomme HATE. Le rythme de la batterie est original (Il fait un peu penser à Beauty and Stupid de hide). Et je vous mets au défi de ne pas taper inconsciemment dans vos mains en cadence. Les chœurs sur le refrain sont interprétés pas notre gros matou de Hitsugi.

Pour finir en beauté Over. Elle se rapproche plus d’Akane avec un refrain entraînant à souhait. Que dire de plus si ce n’est qu’elle est aussi enthousiasmante que les deux précédentes ?

Akane c’est le Cd qui met de bonne humeur. Je dirais même qu’il est supérieur à Believe. Je vous recommande chaudement ce maxi ou bien si vous avez la patience d’attendre, les trois titres devraient figurer l’album Ultimate Circus.

Sex Machinegun – Katare! Namida!

Anchang est de retour pour notre plus grand plaisir…
En effet, si vous étiez un fan de la première heure des Sex Machineguns, vous ne serez pas déçu.

Katare namida se raproche beaucoup du style de chansons qu’on trouvait sur l’album Sex machinegun et ce n’est sûrement pas un hasard s’il a choisi ce nom pour son projet solo, mais de toute évidence c’est bel et bien pour nous montrer qu’il s’agit là d’un retour aux sources.

Quant à la face B du single (nagisa no keisatsukan), c’est apparemment un pur délire. Rock’n roll avec des cuivres (ça fait penser à du Hotei d’ailleurs) et des paroles sûrement assez délirantes (si quelqu’un a la traduction, je suis preneur!!!), c’est une chanson à prendre au 10e degré très loin de l’univers heavy metal du maître Anchang (même pas un solo dans la chanson !).
Donc ce single s’adresse surtout aux fans purs et durs désireux de tout avoir ou aux impatients qui ne peuvent attendre l’album, puisque seule la face B devrait rester inédite sur celui-ci. Comme cette chanson est assez anecdotique, je vous conseille donc d’être patient et de garder vos sous pour le 28 janvier !!!


Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.