JaponVoyage 04 - 2002Voyages

Voyage au Japon 2002 : mardi 26 mars : Dir en grey

Nous avons décidément pas de chance cette année. A 2h du matin une famille d’origine chinoise décide de prendre leur douche. De plus ils hurlent tous comme si il était 2h de l’après-midi. On sort même pour les faire taire, mais ils sont sous la douche et n’entendent rien. Au bout d’une heure ils vont se coucher mais je n’ai plus envie de dormir, je reprend donc un des médicaments que j’avais pour dormir dans l’avion. C’est pas bien mais j’aimerais être en forme pour demain !

Le réveil est dur, très dur… En plus il ne fait pas beau, on est même en retard. Nous avons rendez-vous avec Takashi. On se retrouve devant la gare d’Ikebukuro. Il fait vraiment moche tout le monde à sortie les parapluies. Nous allons donc dans un salon de thé. On discute devant un café ou un jus de fruit. Takashi nous donne les billets qu’il nous a retenu pour divers concerts et nous lui donnons l’argent en retour. Il doit aller travailler à 10h 30 donc nous le laissons aller bosser.

Nous nous repassons au Ryôkan pour pauser les fameux billets. Puis on repart au tower record d’Ikebukuro parce que je veux le CD de Youjeen. Mais il est retardé. Donc je me rabat sur un vidéo de S et surtout un art book de J que je viens de trouver par hasard ! Ca va plaire à MA’J !! Nous retournons encore au Ryôkan pour pauser les affaires on ne veux pas être embêté par les sacs.

Nous retournons à Akasaka.

Nous revoici sur les lieux du crime.
Il est 14 heures et ils y a peu de revendeurs. Deux pour être précise. On va voir l’un des deux. Un ôji-san a une dent. Il commence par 40 000 yens le ticket. On lui répond que c’est trop qu’on a que 10 000 yens. Ils nous demandent d’attendre sur le côté. Il va voir le gars qui est avec lui et discute. Il revient nous voir et nous propose chaque billet à 20 000 yens. Comme c’est ce que nous avons payé hier on refuse encore. Il commence à nous sortir son baratin. Il nous fait comprendre que la musique de dir en grey c’est dela musique qui bouge que ça vaut la peine ce prix là.’ Ensuite à moi il me sort que son nom est Kaoru et me sert la main ! Bref il retourne voir son pote et un autre qui vient d’arriver.
Comme on veut nos places on lui propose 30 000 yens les deux billets (15 000 chaque). Nous acceptons. Il nous faire comprendre qu’on va faire l’échange dans l’escalier du métro à l’abris des regards indiscrets.

Voilà nous avons nos deux places. Ne nous reste plus qu’à attendre… Il fait toujours mauvais. Nous montons jusqu’à l’Akasaka BLITZ pour acheterquelques goodies. Les filles nous regardent comme si on descendait de Venus, surtout que j’ai essayé de me faire un look kyô ^^’

Mais voilà il reste pas mal de temps et il fait FROID !! On va donc attendre, comme ce sera notre habitude tout le reste du voyage, dans un starbuck coffee. Cette chaîne pullule au Japon et on va pas s’en plaindre. D’ailleurs il est vite pris d’assaut par d’autres fans de dir qui vont attendre, comme nous, autour d’un café ou d’un gâteau.

1 heure se passe et on repart au BLITZ, on y retrouve Eve, Faustine et Justine. On peut donc échanger nos points de vues sur nos concerts de dir en grey. Je fais aussi de la monnaie pour les casiers (300 yens le casier). Puis en revenant je rencontre Missy accompagnée de Mo~So.

L’attente est moins longue car le staff du BLITZ est mieux organisé. On entre plus vite. Comme j’ai la place 371, je file pour retenir des casiers à l’intérieur. Ils nous donnent comme hier un paquet de flyers dont un pour nous prévenir de ce qu’il ne faut pas faire en concert lol J’attend les filles qui arrivent dans les 800. Je rencontre un américain d’origine asiatique qui me dem

ande si je suis américaine, je lui répond, en toute logique, que je suis française. Arrive sur ces entre fait Ben -son pote- (le blond du DVD de Macabre celui qui est malade avec son masque sur le nez ^^). Il me regarde et de son air embrumé coutumier pointe un doigt sur moi et me dit : I know you. Oui mon gars on se connaît ^^,,,, Toujours aussi space lol

Moi mon seul objectif c’est d’arriver sur la seconde barrière molletonnée et de m’y accrocher pour le reste du concert ! Là je suis juste en face de la seconde barrière qui est environ au milieu de la salle, je suis entre Kaoru et Kyô. Ils sont un peu en retard… 10 minutes passent…
Si j’ai bien compter nous sommes 11 gaijin (dont 6 français !). Dir à la cote on dirait ^^

Dir en grey / The japanese fucker Family / Akasaka BLITZ

 

set list :
Keloïd MILK
The domestic fucker family
Hydra
ZOMBOID
FILTH
Bottom of the death walley
24ko cylenders
embryo
Karasu
JESSICA
Kigan
Schwein no isu
Rasestu koku
Pink killer

encore 1
[KR] cube
Ash
Byô [ ] Shin

encore 2
Aoi Tsuki
Waza

 

Le concert démarre avec les différents Shinsou mixé (j’avais mêm pas remarqué hier). Chacun des membres entre en scène. Toshiya qui voulait faire le beau gosse en sautant sur un ampli a glissé et se retrouve part terre. Il se relève et dit « gomen ». Ca commence bien lol

Cette fois-ci ils ouvrent le spectacle avec Keloïd Milk. Ca remue bien dû coup on peut commencer à s’avancer. J’arrive assez vite à ma barrière pour faire bernique et ne plus m’en défaire. Je vois bien mieux le spectacle qu’hier même si fondamentalement je suis plus loin. Ils nous resservent la même set liste mais dans un ordre différent (Shwein no Isu bis !!!). Ca saute, ça headbangue, ça slame…

Des gars se postent devant les barrières pour faire passer les filles au dessus sans qu’elles se ramassent par terre (c’est qui’ils prennent les coups ^^’). Les pauvres sont complètement dépassé en cours de spectacle. Ce qui par contre ma fait rire c’est quand ils demandent à qui sont les chaussures perdues en court de route par des propiétaires slameurs lol Il essayent en plus de rester correct avec les filles et de pas trop toucher quand même quand elles essayent de passer malgré des mini jupes et des petits hauts moulants…

La barre m’arrive juste en dessous de la poitrine, j’ai donc parfois le souffle coupé car les gens vous saute dessus par derrière. Ma montre pendentif passera d’ailleurs un mauvais quart d’heure. J’ai eu mal en respirant pendant deux jours ^^’ Ainsi que quelques griffures et coups un peu partout ! Certains passant au dessus d’autres en dessous lol
Du côté fan service pas grand chose si on excepte Die qui s’est collé littéralement à Toshiya ^^ (hurlement des fans dans mes oreilles o_0~~~~~~).

Le passage calme débute par Bottom the death valley, puis continue sur embryo (kyaaaaaaaaa on l’avait pas eu hier ^^), 24ko cylender.
Je me suis dit le pire qu’ils pourraient nous faire c’est enchaîner Rasetsu koku et Pink killer… Pourquoi j’ai pensé à ça moi o_0 Car effectivement ils nous ont enchaîné les deux !!!! De la folie douce ! Ca partait dans tous les sens !! Ca a même fini par pogoter !!!

Le groupe sort. Dans la salle ça se décompresse un petit peu… Des filles dégoulinant de sueur partent vers le fond de la salle. Moi même je sens les goûtes des sueurs descendre dans mon dos.

Pour le 1er encore il me joue KR cube (aaaaaaaah ^^) ! Plus dur de faire la chorégraphie en live house, mais elle donne toujours aussi bien.

On peut voir la scène suivante dans le bonus 17 du DVD 5 Ugly Kingdom
Ils enchaînent sur Ash. A l’intro je me met à hurler de joie et boum plus rien. Je me demande si c’est pas encore une plaisanterie fine de Kyô, mais lui même se retourne vers Shinya qui s’excuse. Il a pas repris après l’intro. Ils recommencent est cette fois-ci c’est la bonne. C’est toujours la folie et ça ne va pas s’arranger avec la suivante.

Je me demande si il n’y a maintenant pas un déséquilibre entre le nombre de fans compressé à l’avant et nous derrière moins nombreux (et encore je me suis pas retourné). Ils continuent sur Byô shin (c’est repartie mon kiki faut avoir une sacrée forme physique !).
Comme hier à la fin de la chanson fini en vrille ce qui fait toujours rire Kyô (gamin vas !). Ils resortent une nouvelle fois de scène, j’ai deux fille sur ma gauche qui chante gardent, mais je pense qu’elles ont peu de chance de l’avoir. C’est pas le genre de la set list.

Ils entrent tous les cinq bras dessus, bras dessous à la grande joie des fans.

On peut voir la scène suivante dans le bonus 17 du DVD 5 Ugly Kingdom
Puis Kyô discute un peu avant d’entamer Aoi Tsuki (oups ^^’’’’’’’). Ca recommence à partir dans tous les sens, je chante à tue tête. Et d’un seul coup tout s’arrête. Que se passe-t-il ? Trois gars du staff arrivent sur scène et éclair la foule. Apparemment quelqu’un est mal tombé ou se sent mal. Les membres du groupe sont en retrait, mais c’est trop fort pour Kyô qui prend le micro pour s’exclamer : bakamono ! On a tous éclaté de rire. Ensuite il demande si ça va bien quand même… ^^ Kaoru (the big Chef !!) fait signe à tout le monde d’aller à la batterie de Shinya. Là ils se consultent pour savoir où reprendre.

Tout c’est calmé ils peuvent reprendre et ce pile poil où ils s’étaient arrêté, Kyô nous laissant hurler ‘blue and die’. Heureusement ils ne l’a font pas durer un quart d’heure car ça bouge et ça slame beaucoup. En plus ils restent bien tourà tout monté sur les amplis ça exite encore plus les filles !

Dernière chanson Karma (Waza) ! J’ai des gars qui me bousculent pour passer devant et un qui me demande de l’aider pour faire le saut de l’ange dans la foule ^^’’’’’’ Moi j’head bangue comme une folle si fort que je me cogne le nez contre la barre qui heureusement est rembourée, mais ça fait pas du bien quand même !

C’est terminé le piano retentit. Les membres du groupe se tiennent la main et on saute en même temps qu’eux. Ensuite ils lancent piku, serviettes etc. Des filles s’arrache le T-shirt (ou sa serviette je sais plus trop…) de Kyô ^^ » » »

 

Qui vole au dessus de la salle je vois une baguette de Shinya, elle tombe pile poil devant moi comme il y a la barre personne devant ne va la prendre. Sur les côté ils ont rien vu venir. Je me couche littéralement dessus, je me souviens encore des 10 mains accrochées à celle d’hier !!! La fille à côté de moi l’avait vu aussi mais comme je me suis couchée dessus elle enlève sa main. Je saute sur place comme une folle en serrant la baguette (pour une fois que j’attrape quelques choses !!!) ! Quand ils nous disent au revoir je la tourne en l’air ^^ (Contente la Tanja). Ma voisine me demande si je veux la garder (et comment donc !!!).
D’autres filles me demanderont de la toucher ^^ Elles étaient toutes contentes. C’est un peu le bazar. Dans les couloir les filles sont étalées par terre…

Je me filme avec ma baguette devant le BLITZ, des gars sont comme hier dans le métro pour donner leur flyers. On retourne au Ryôkan après avoir bien mangé pour DORMIR !!!!! J’ai mal partout !!!!! C’est horrible !!!!!

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.