La nouvelle bombe shōnen : Jujutsu kaisen d’AKUTAMI Gege

Jujutsu kaisen d’AKUTAMI Gege est publié dans le magazine de prépublication Shōnen Jump. Il y a déjà neuf tomes de publié et le 6 février chez Ki-oon ce sont les deux premiers tomes qui vont sortir en France. Son adaptation en anime a été annoncé fin 2019. Pour le moment encore peu d’informations à part le casting avec dans le rôle de Junya Enoki (Yuji Itadori), Yuma Uchida (Megumi Fushiguro) et Asami Seto (Nobara Kugisaki).

Chaque année au Japon, on recense plus de 10 000 morts inexpliquées et portés disparus. Dans la majorité des cas, ce sont les sentiments négatifs des êtres humains qui sont en cause. Souffrance, regrets, humiliation : leur accumulation dans un même endroit provoque des malédictions souvent fatales…
C’est ce que va découvrir à ses dépens Yuji Itadori, lycéen et membre du club de spiritisme. Il ne croit pas aux fantômes, mais sa force physique hors du commun est un précieux atout pour les missions du groupe… jusqu’à ce que l’une d’elles tourne mal. La relique qu’ils dénichent, le doigt sectionné d’une créature millénaire, attire les monstres ! Le jeune homme n’hésite pas une seconde : il avale la relique pour conjurer le mauvais sort !
Le voilà possédé par Ryomen Sukuna, le célèbre démon à deux visages. Contre toute attente, Yuji réussit à reprendre le contrôle de son corps. C’est du jamais vu ! Malgré tout, il est condamné à mort par l’organisation des exorcistes… Une sentence qui ne pourra être repoussée qu’à une seule condition : trouver et ingérer tous les doigts de Sukuna afin d’éliminer la menace une fois pour toutes. Et pour ça, l’adolescent va devoir s’initier à l’art occulte et mystérieux de l’exorcisme !

Cliquez sur l’image pour lire un extrait – © by AKUTAMI Gege / Shûeisha

Notre héros va faire la connaissance de Megumi un autre lycéen qui lui a une petite longueur d’avance car il est déjà apprenti exorciste, ils vont tous les deux dans un lycée spécialement ouvert pour les futurs exorcistes. Comme c’est une profession somme toute assez peu rependue, il n’y pas beaucoup d’élèves. On se retrouve avec un petit groupe de personnages haut en couleur et à fort caractère.

Un exorciste, de la baston, des personnages charismatiques. Jujutsu kaisen envoi vite du pâté avec un démarrage en trombe. Dans le second tome loin de se reposer l’auteur nous pose une petite bombe avant de repartir de plus belle. Dès lors j’ai été totalement conquise par l’histoire car tout ne va pas se révéler aussi simple pour Yuji. Certes il semble pouvoir contenir Sukuna, mais cela ne va pas tout à fait se passer comme il le pense au départ. Un peu de suspens et l’intrigue de base est bien relancer par l’auteur.

AKUTAMI Gege est un jeune auteur de manga dont c’est la première série à succès. C’est en 2017 qu’il développe Jujutsu Kaisen 0 une histoire en quatre chapitre qui posera les bases de sa série actuelle. Son style graphique fait vite des émules et son récit fait se fait vite remarquer dans le Jump.

Son trait est très intéressant et déjà un style propre bien shōnen. Les combats sont rapides et ne prennent pas toute la place ce qui est bienvenu. L’humour est aussi présent ce qui permet de relâcher un peu la pression d’un récit qui pourrait être très sombre. Fan de Yuyu Hakusho et de Level E, il apprécie les histoires avec des personnages ambigu. La double personnalité Yuji/Sukuma lui permet donc de s’éclater.

Jujutsu kaisen est une agréable surprise, je dois dire que j’étais moyennement emballé par les graphismes, et ça aurait été dommage de louper ce bon manga juste à cause de ça. J’attends désormais la suite et les annonces sur sa version anime en espérant qu’ils en prendront soin.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.