Que s’est-il passé dans le Léviathan ?

Leviathan est  un manga original de Shiro Kuroi, on a pu lire le premier chapitre dans le Ki-oon Mag il y a quelques mois. Le premier tome devait sortir à la rentrée 2021, mais il a été repoussé au début de l’année 2022.

C’est quoi l’histoire ?

Au fin fond de la galaxie, le Léviathan, un immense vaisseau spatial, flotte à la dérive. Quand des pilleurs d’épaves s’y introduisent, ils découvrent le journal intime d’un collégien, Kazuma, relatant les événements qui ont eu lieu dans les entrailles du navire… À sa lecture, l’évidence s’impose : un survivant de la catastrophe se cache quelque part dans le dédale des ruines !

Des années plus tôt, le jeune Kazuma est en plein voyage scolaire vers la Terre. La fête tourne court quand des explosions d’origine inconnue détruisent une partie de la coque du vaisseau ! Voilà les passagers immobilisés au milieu de nulle part… L’adolescent et sa camarade Futaba surprennent alors une conversation entre leur professeur et un robot de maintenance : les réserves d’oxygène sont insuffisantes pour tenir jusqu’à l’arrivée des secours… Le seul espoir de survie est un caisson de cryogénisation niché au cœur du géant de métal. Or, il ne peut contenir qu’une personne… Malheureusement pour les élèves, l’enseignant comprend vite qu’il a été entendu. C’est le début d’une lutte sanglante pour préserver le secret !

Pour lire un extrait cliquez sur l’image
Aller et retour

Le manga se décompose en deux temps. Le présent avec des pilleurs d’épaves qui découvrent un vaisseau porté disparu depuis des années. Mais aussi le passé, avec les passages du vaisseau qui subit une avarie fatale. Loin de nous perdre l’histoire est bien amenée, on est comme les pilleurs à découvrir ce qui a pu se passer sur le vaisseau. Les drames qui ont pu se dérouler par le passé se découvre petit à petit, grâce au journal, mais aussi au fur et à mesure qu’ils parcourent les entrailles du Léviathan.
A l’origine le Léviathan est un monstre de la mythologie phénicienne représentant le chaos primitif, un serpent de mer capable de tout détruire, évoqué, par la suite, de nombreuses fois dans la tradition biblique. Chaos, enfer, rien qu’avec le nom du bâtiment, personnellement je ne serais jamais entrée dedans…
Suite aux premiers dégâts, le chaos va s’installer parmi les survivants. Un seul peut survivre. Mais comment ? Par quel moyen ? Est-ce que ce n’est pas une erreur que de sauver cette dernière personne ? Plein de questions que l’auteur va devoir répondre dans les tomes suivants.

Graphismes angoissants

On reproche bien souvent aux mangas, de ne pas rivaliser avec les graphismes occidentaux et ne pas s’attacher aux détails, des décours par exemple. Léviathan vient tordre le coup à cette rengaine. Shiro Kuroi offre aux lecteurs et lectrices une expérience visuelle de toute beauté. Une beauté crade, glauque parfois et qui vous fera sans doute faire des cauchemars. Un récit angoissant à réserver à un public friand de huis clôt spatial. Qui a survécu ? Qui les pilleurs vont-ils retrouver dans le vaisseau ? La tension est à son comble à la fin de ce premier volume. Il aura su tenir en haleine le lecteur.
Avec le grand format on peut encore plus voir des détails des planches, tant avec les visages expressifs que les décors. La tranche noire renforce encore le côté sombre et chaotique du manga.

Léviathan va plaire aussi bien aux amateurs de manga et de BD de science fiction. Ce premier tome nous plonge dans une lecture intense, angoissante même. Les plus courageux prendrons place dans le Lévianthan. A vos risques et périls… 

+ de 14 ans - violence - psychologie

Service presse

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.