L’exaltante révolte des 7 jours est au cinéma !

7 jours est un film de Yuta Murano qui a bosser sur Doraemon ou Chibi Maruko chan. Après quelques reports et mois d’attente dû au COVID, 7 jours peut enfin sortir sur les grands-écrans français grâce à Eurozoom.

Synopsis

La veille des vacances d’été, Mamoru découvre que sa voisine Aya, dont il est secrètement amoureux, va déménager. Il lui propose de fuguer une semaine pour fêter ses 17 ans. Ils se cachent dans une usine désaffectée où ils sont rejoints par leurs amis. Ils découvrent bientôt qu’ils ne sont pas seuls à se cacher là : un jeune réfugié thaïlandais tente d’échapper à la police en attendant de retrouver ses parents. La joyeuse escapade prévue par Mamoru se transforme alors en guerre de 7 jours pour sauver leur protégé.

7 jours de révolte

Peu connu en France 7 jours est un best-seller au Japon avec plus de 20 millions de romans vendus. Il a déjà connu une adaptation en film live en 1988. Ecrit part Osamu Sōda en 1985, l’écrivain de 93 ans continue encore de nos jours d’écrire des histoires sur les enfants. Il dit d’ailleurs avec une pointe d’humour que depuis son infarctus cérébral ses idées et son imagination se sont grandement rapprochées de celles des enfants. 7 jours racontent comment des adolescents vont se rebeller face à des adultes. Assez ironiquement, l’auteur a imaginé ses personnages adultes comme venant de l’ancienne génération révolutionnaire mais qui une fois adulte brident ses propres enfants. Cela peut paraître improbable, mais c’est pourtant souvent ce qui arrive. Il n’y a qu’à voir la génération de 68 en France…

Le récit est mis au goût du jour avec l’apparition des réseaux sociaux qui peuvent aussi bien pousser vers le pire comme le meilleur. Ce passage est totalement pertinent et encre 7 jours dans la société telle qu’on l’a connait aujourd’hui. Elle peut autant vous encenser que vous descendre, le tout dans la même semaine…

La liberté s’acquière 

Plein d’actions et de rebondissement, 7 jours est une très belle aventure comme on aime en voir au cinéma. Si pour un public français, voir des ado se rebeller peut paraître un peu léger, il faut bien entendu remettre les personnages dans leur contexte japonais : suivre les règles, ne pas se faire remarquer, et ne pas sortir des rangs. Bref, oui, ça nous paraît pas ouf, mais au Japon, bha ça fait son petit effet. L’anime en lui-même est bien réalisé, les musiques sont vraiment sympa et on ne s’y ennuie jamais. Je l’ai vraiment vu comme un bon film d’aventure, drôle avec une petite touche LGBT à la fin. Si vous avez envie après l’avoir vu de faire des doigts aux adultes (que vous êtes certainement) c’est qu’il aura fait son œuvre !!

7 jours est un film rafraichissant, il nous rappelle que l’insouciance de la jeunesse est quelque chose que l’on ne doit jamais oublier et au contraire qu’on doit chérir plus que tout. Devenir un vieux con c’est sans aucun doute la plus mauvais idée qu’on a en grandissant !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.