High school lala love d’Haruta

High school lala love d’Haruta est un one-shot prépublié dans le magazine B.Pilz et édité en France chez IDP Boy’s love Hana collection. J’avais lu le début en anglais sur le site Renta! sous le titre de Lovestruck in High School. Si ce dernier vous a plus vous pouvez lire d’autres de ses œuvres dont : Welcome to the Yaoi Research Club ou My Underwear Is Being Held Hostage

Hinata Hino idéalise tellement l’amour que son imagination a toujours tendance à déborder. En attente du partenaire parfait, il fait la rencontre d’un garçon qui est totalement son type, son hôte Aki ! Rien que de vivre avec lui fait palpiter son coeur et déchaîner ses fantasmes, mais les prétendants se bousculent au lycée et même à la maison ?! Le rêve de Hinata se réalisera-t-il…?

© by HARUTA / Brite Shuppan (Les images deux frères sont inversées sur la 4e de couv…)

Hinata Hino débarque dans une famille d’accueil alors que ses parents sont partis à l’étranger. Pour une fois un adolescent ne sera pas abandonné dans un grand appartement (un classique du manga), mais il va être recueilli par des amis de la famille. Son rêve c’était d’intégrer un lycée pour garçons, pourtant il n’aura pas à chercher bien loin le garçon qui le fera craquer. Sa première rencontre avec le grand frère (le brun) va être on va dire pleine de surprise ! Notre ami est semble-t-il assez curieux puis qu’il va mettre la main à la pâte. Mais si ça aurait pu être rapide, il n’en est rien. Hinata se retrouve avec un petit frère envahissant, un grand frère au final plus distant de ce qu’il aurait pu croire au prime abord.

High school lala love est un récit très classique, pas de renversement de situation incroyable, on suit une trame de base éculée, mais qui fonctionne ma foi encore très bien. Comme on dit souvent c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe. J’ai trouvé la lecture plaisante, c’est ce que je cherche en lisant un boy’s love, lire une jolie histoire d’amour, des hauts et des bas avant le happy end final. J’ai aussi une petite préférence pour les histoires se déroulant au lycée ou à l’université. Je suis donc parfaitement dans la cible de ce gentil one-shot.

Les dessins sont quant à eux de très bonne qualité, j’aime particulièrement le design des personnages. Certains diront que c’est trop propre, mais j’adore ce style. Bref, j’espère que ça ouvrira la porte à d’autres de ses œuvres en France. Elle n’est pas toujours aussi sage.

Envie d’une lecture non prise de tête ? Alors lancez-vous dans High school lala love. C’est un manga facile à lire et qui rendre dans la catégorie doudou ou le bouquin à lire avant de se coucher. En revanche il ne restera peut-être pas dans les mémoires comme un BL indispensable.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.