Killing Stalking : thriller dérangeant et captivant

Killing Stalking est un webtoon de KOOGI paru sur Lezhin en coréen et en anglais et que nous retrouvons en français chez Taifu comics. Très attendu en France il existe déjà plusieurs versions papier à travers le monde (Japon, Allemagne, Italie et Espagne). Killing Stalking est un thriller psychologique violent et sans concessions qui nous plonge dans les abysses de deux esprits torturés, l’un piégeant l’autre dans une suite de jeux sadiques. Attention donc, je le dis et je le redis, c’est un titre a ne pas mettre entre toutes les mains. Même pour une personne adulte, c’est un récit sombre et très dur. Il ne convient pas à tout le monde. Une fois cela mis au clair, on peut commencer à discuter de Killing Stalking.

Yoon Bum est un jeune homme chétif et mal dans sa peau. Dans sa vie, il n’y a qu’une chose à laquelle il peut s’accrocher : son amour pour Sangwoo, un mec plus que parfait qu’il a croisé à la fac. Il l’aime au point de le suivre dans la rue. Il l’aime au point de le suivre dans les transports. Il l’aime au point de tenter de rentrer chez lui quand il n’est pas là. Pourtant, le jour où il parvient enfin à le faire, ses pas le mènent tout droit à la cave. Là, il fait une découverte inimaginable : Sangwoo est finalement bien, bien loin d’être parfait.

Killing Stalking Season I © 2016 Koogi

On parle le range dans la catégorie boy’s love car ce sont deux garçons, mais soyons clair l’amour est ici totalement dénaturé. Yoon Bum a un amour immodéré pour Sangwoo. C’est un stalker il est obsédé de façon malsaine par ce jeune homme. Bien mal lui en a pris car il est tombé sur aussi taré que lui, en plus violent. Pour le coup on ne sait plus lequel des deux est le plus à plaindre. On est très loin des romances habituelles. Ce manhwa casse littéralement les codes du genre. Adieu l’amour, bonjour les troubles obsessionnels et déviants. Si vraiment vous ne vous sentez pas d’attaque pour lire Killing Stalking personne ne vous en voudra.

Si vous souhaitez tout de même plonger dans la noirceur et la crasse, Killing Stalking devrait pleinement vous satisfaire. C’est un thriller sale, qui met mal à l’aise, il fait mal et c’est fait exprès. On est pas là pour ressentir de jolies choses. Non, on est là pour souffrir. Parce qu’en tant que lecteur on a dû mal à s’identifier, pourtant on souffre dans toute notre chair…

Les dessins sont plus proche de nos comics ou BD que du manga. Entièrement en couleur et imprimé sur du papier couché, ce premier tome fait son poids. Il devrait y en avoir 12 au total. Nous avons donc de quoi venir. L’adaptation au format papier a été réalisé spécialement pour la France.

C’est avec une joie un peu malsaine qu’on fête l’arriver de Killing Stalking en France. Si vous avez le cœur bien accroché alors tentez l’aventure vous m’en direz des nouvelles !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.