Lecturemanga - manhwa - manhua

Boys love et vent marin : Nagahama to be, or not to be

Nagahama to be, or not to be est un nouveau one-shot de la talentueuse Scarlet Beriko. Paru au Japon dans le magazine Cheri+. Fait rarissime, il bénéficie d’une sortie internationale le même jour un peu partout dans le monde ! En France, c’est bien entendu chez Taifu comics que nous pouvons lire ce magnifique manga.

C’est quoi l’histoire ?

Sous ses airs de délinquant, Nagisa n’est qu’un adolescent qui se cherche, à l’inverse son meilleur ami, Issa, sait déjà ce qui le passionne : les poissons ! Issa sèche souvent l’école pour travailler au marché aux poissons de Nagahama, et les deux garçons passent presque tous les jours près de l’océan. Lorsque Nagisa soupçonne qu’Issa a une petite amie, cela bouleverse son monde. Est-il amoureux de son meilleur ami ? Son meilleur ami pourrait-il éventuellement ressentir la même chose pour lui ?

NAGAHAMA TO BE, OR NOT TO BE © SCARLET BERIKO 2024
La vies face aux embruns

Après le récit très dur Jealousy, Scarlet Beriko s’aventure dans une romance mignonne et sans aucune scène de sexe. Si vous pensez vous rincez l’oeil, passez votre chemin. On n’est pas là pour ça. Quand on est auteur, il faut parfois contrebalancer un récit très dur avec un autre plus léger pour ne pas finir en dépression. C’est un peu le cas ici. Nagahama to be, or not to be est une petite perle de bonheur tout doux et adorable.
Nagisa et Issa sont amis d’enfance, même s’ils n’ont jamais explicitement parlé entre eux de leurs sentiments, ils sont très attachés l’un à l’autre et cela va bien au-delà d’une simple amitié. C’est la fin du lycée et le moment pour eux de faire un bilan de leur vie, mais surtout de penser à leur avenir. Ils vont devoir mettre des mots sur leur relation et choisir d’avancer ensemble. Qui sont-ils, qu’ont-ils envie d’être ?

Être ou ne pas être, telle est la question

Nos deux amoureux vont petit à petit exprimer leurs sentiments pour ne pas louper l’occasion de leur vie. S’ils ne se disent rien, ils vont sans aucun doute s’éloigner. L’un veut devenir pécheur quand l’autre veut continuer ses études. Mais ils peuvent construire une relation, en se communiquant entre eux. Etre amoureux est une chose, mais ne pas oublier qui on est et ce que l’on désir c’est tout aussi important. Tous les veulent être ensemble, sans pour autant brider les désirs de carrière de l’autre. Et c’est ça c’est très intéressant. Pour éviter des disputes ou des dissentions dans leur futur couple, c’est une bonne chose qu’aucun des deux ne se sacrifient. Parce que quand on le fait, on peut se sentir très con. A bon entendeur !

La douceur de leurs regards, leurs gestes, leurs paroles c’est tellement bon pour mon petit coeur qu’il font instantanément. C’est ce dont j’avais besoin en ce moment : un one-shot doux, positif et tendre. Merci Scarlet Beriko pour ce moment adorable sans niaiseries.

Ce one-shot est d’une douceur incroyable, même si l’histoire est classique elle fonctionne parfaitement. On fond littéralement face à la tendresse de ce joli couple.

Public : Tout public – dès 14 ans

Service presse

Tanja

Tombée très tôt amoureuse du Japon, Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis 1997 dans des fanzines puis sur plusieurs webzine et sur son blog. Dès que l'occasion se présente elle part au Japon se ressourcer.

2 réflexions sur “Boys love et vent marin : Nagahama to be, or not to be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.