Lecturemanga - manhwa - manhua

Nouveauté BL : Le mari du yakuza

Le mari du yakuza est un boys’ love de Yodaka Kuroi prépublié dans le Comic B’s-LOVEY mobile. On connait Yodaka Kuroi pour son autre titre Witch & Cat publié aux Editions Hana. En ce qui concerne ce nouveau one-shot c’est Taifu comics qui en est l’éditeur.

C’est quoi l’histoire ?

En raison de sa position de jeune héritier d’un redoutable gang de yakuza, Yoshiharu, une tête brûlée malheureusement née oméga, se voit contraint d’épouser l’alpha d’un autre clan. Toutefois, la rencontre arrangée avec ses prétendants ne va pas se passer comme prévu, et son partenaire idéal est peut-être bien plus proche qu’il ne le croit… Enfin, encore faut-il que cet amour soit réciproque !

©Yodaka Kuroi 2021 / Kadokawa Corporation
Un omega qui ne se laisse pas faire

Le héros de notre histoire s’appelle Yoshiharu et c’est un oméga. Rien de problématique me direz-vous, sauf qu’il est l’héritier d’un clan de yakuza. Véritable tête brûlée, il a un caractère bien trempé. Sa grand-mère souhaite qu’il se case quitte à lui présenter une flopée d’alpha dont il se fiche totalement. Il ne veut pas se faire dominer par un alpha, il a beaucoup trop de fierté pour s’abaisser à ça.
Auprès de lui, Makoto, son assistant, le suit partout depuis qu’ils sont enfants et que le clan l’a recruté. Il se fait passer pour un bêta pour ne pas être rejeté par Yoshiharu. Mais est-ce qu’il pourra rester stoïque face aux alpha entreprenants ? Il a bien trop peur de le perdre car au fond de lui il a toujours été amoureux.

Jamais de la vie !

Ses personnages sont toujours baraqués, les amateurs et amatrices de muscles apprécieront les scènes sexy à souhait. Tout aussi agréable pour les yeux nos deux héros sont massifs et n’ont que faire des règles.  J’ai passé un excellent moment à lire leur histoire. Pour le moment je suis très fan des manga de Yodaka Kuroi. Ce que j’aime dans Le mari du yakuza c’est d’avoir un omega fougueux et énervé, et un alpha qui se retient tout en rongeant son frein. L’amitié et l’amour qui les lient est palpable.
Les petites touches d’humour sont aussi les bienvenues car sinon l’histoire serait très sombre. Voir nos deux amoureux faire comme si de rien n’était alors qu’ils n’attendent que la déclaration de l’autres est un classique, mais c’est toujours amusant.

Ce one-shot de Kuroi Yodaka (Witch and Cat) est une excellente surprise jouant la carte de la sensualité avec des personnages matures aux corps musclés. Il est certes peu épais, mais l’histoire est bien équilibrée.

Public : Public averti

Service presse

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.