Lecturemanga - manhwa - manhua

Mr. Mallow Blue : le vrai moi en nous

Mr. Mallow Blue est le nouveau manga d’Akaza SAMAMIYA plus connue chez nous pour son titre Bloody Mary paru chez Soleil. Plus récemment j’ai parlé de son titre précédent Ballad Opera. Cette fois elle revient avec un nouveau manga toujours prépublié dans le magazine Asuka. Il est le précédent il est publié en France chez Glénat.

C’est quoi l’histoire ?

Victime de harcèlement scolaire lorsqu’il était lycéen, Shizuki, 27 ans, vit reclus. Pour lui, la supérette du quartier constitue le bout du monde. Un jour, il croise par hasard un ancien camarade de classe, responsable de tous ses maux. Leur bref échange anéantit Shizuki qui tente, sur un coup de tête, de mettre fin à ses jours. Mais à cet instant, il se retrouve mystérieusement à l’intérieur du corps d’une lycéenne à problème…

Echanges de corps et de visage

Shizuki a 27 ans et il ne sort pratiquement plus de chez lui. Harcelé quand il était lycéen, il est traumatisé et n’ose plus mettre un pied dehors. Le jour où sort malgré tout, c’est pour tomber sur l’un de ces anciens harceleurs. Il s’était fait totalement berné par ce garçon pour qu’il prenne sa place de souffre douleur. Ça a tellement bien marché que Shizuki va en pâtir pour le reste de sa scolarité. Un jour, il tente de mettre fin à ses jours et se retrouve dans la peau d’une lycéenne. Sakura avait aussi des soucis dans sa propre vie et trouve que se retrouver dans le corps d’un garçon plus costaud qu’elle, ça l’arrange parfaitement.

Au milieu de cet échange il y a Minazuki, lui a un tout autre souci il ne reconnaît pas les visages. Le prosopagnosie est un trouble neurologique qui existe bel et bien. C’est très handicapant, surtout pour les relations sociales car c’est très compliqué de reconnaître les autres à part avec la voix ou des signes distinctifs (couleur de cheveux, vêtements etc.). Le premier visage que Minazuki reconnaît, c’est celui de Shizuki quand il échange son corps avec Sakura. C’est un coup de tonnerre pour lui et il va tout faire pour l’aider. Il est tellement secoué que quand il lui parle d’échange de corps et qu’il est en fait un garçon de 27 ans, il y croit tout de suite.

Mélancolie du vide

C’est une vraie claque que je me suis prise à la lecture de Mr. Mallow Blue. Les récits sur le harcèlement sont nombreux, celui-ci ajoute une pointe de fantastique. Est-ce que changer de corps peut changer votre mental ? J’ai hâte de lire l’évolution des personnages de la série et où va nous mener son autrice.
Ses dessins sont toujours aussi magnifiques et cette petite touche BL ne le déplaît pas. Il y a toujours cette petite ambiguïté dans ces mangas que j’adore et qui parle à la fujoshi que je suis désormais. Elle a sorti quelques mangas BL avant Bloody Mary et fait encore beaucoup d’illustrations pour les romans ou autres.

Mr. Mallow Blue est un gros coup de cœur. Les dessins, l’histoire, tout est fait pour me plaire. Je conseille vivement la lecture de titre, ainsi que ces précédents.

Public : Tout public – dès 14 ans

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.