AnimeTV

Bilan anime automne 2023

C’est parti pour le bilan de la saison d’anime automne 2023. Je pourrais écrire sur chaque série que j’ai vu, mais je sais aussi que je suis bien trop lente à l’exercice. Cette saison était TRES chargée. Si bien que j’ai abandonné quelques séries au bout de quelques épisodes, voir au bout d’un seul. Si d’habitude je m’acharne un peu, cette fois-ci j’ai préféré privilégier les séries qui le plaisaient vraiment et laisser de côté celle que je ne regarde que d’un œil.
Je ne vous parlerais pas des suites qui ont été nombreuses et que j’ai été heureuse de suivre : Dead Mount Death Play, The Saint’s Magic Power is Omnipotent, Heaven Official’s Blessing, Jujutsu kaisen, The Ancient Magus Bride, Dr Stone, Goblin slayer, The Rising of the Shield Hero, SPY x FAMILY, The Faraway Paladin, L’attaque des titans. J’ai abandonné Tokyo revengers, car je préfère de loin le manga.
Nous avons pu voir cette saison suivre des anime sur Crunchyroll, ADN, Disney et Netflix.

Mes nouveautés préférées

Les carnets de l’apothicaire

Cet anime est mon bonbon de la semaine. J’adore le manga. La relation entre Mao Mao et Jinshi est vraiment amusante. De plus les enquêtes sont toujours bien écrite. Je ne trouve rien à reprocher à cette magnifique adaptation.
Formée dès son plus jeune âge par son père apothicaire, Mao Mao est un jour vendue comme servante au palais de l’empereur. Prisonnière dans les arcanes du pouvoir, elle attire l’attention de Jinshi, un séduisant haut fonctionnaire qui la promeut lorsqu’il découvre son talent pour confectionner des potions. Désormais goûteuse, Mao Mao met ses connaissances au service des gens du palais pour les soigner, mais aussi pour déjouer les mystères et les complots qui se trament…

Frieren

Autre très belle adaptation sur tous les points Frieren !
L’elfe Frieren a vaincu le roi des démons aux côtés du groupe mené par le jeune héros Himmel. Après dix années d’efforts, ils ont ramené la paix dans le royaume. Parce qu’elle est une elfe, Frieren peut vivre plus de mille ans. Elle part seule en voyage, promettant à ses amis qu’elle reviendra les voir. Cinquante ans plus tard, Frieren est de retour, elle n’a pas changé, mais ces retrouvailles sont aussi les derniers instants passés avec Himmel, devenu un vieillard qui s’éteint paisiblement sous ses yeux. Attristée de n’avoir pas passé plus de temps à connaître les gens qu’elle aime, elle décide de reprendre son voyage et de partir à la rencontre de nouvelles personnes…

My New Boss is Goofy

Une bonne surprise ! Je n’en attendais rien et j’ai été très agréablement surprise. C’est mignon comme tout et feel good. On est clairement pas loin du BL sans en être. Une chose est certaine, c’est ADORABLE !!
Après avoir usé sa santé et son esprit à cause de sa hiérarchie, Momose a quitté son emploi pour un nouveau poste de commercial dans une agence de publicité. Cependant, dès le premier jour de son travail, Momose est pris d’un terrible mal d’estomac, signe de ce qu’il a enduré auparavant. Son nouveau patron, Shirosaki, l’emmène pourtant voir des clients. Mais la maladresse inattendue de celui-ci va très vite mettre Momose très à l’aise et l’aider à guérir de ses traumatismes passés.

Pluto

Une excellente adaptation du manga d’Urasawa : Pluto. Tout est beau, l’animation, les musiques, les décors, le doublage… Ca fait vraiment plaisir de voir ce genre de masterpiece sur Netflix.
Lorsque les sept robots les plus évolués et leurs alliés humains sont assassinés l’un après l’autre, l’inspecteur Gesicht réalise qu’il est lui aussi en danger.

Overtake!

Overtake! est anime original qui est une très bonne surprise de cette saison. Il s’agit de courses auto, mais pas que. Haruka Asahina est un lycéen de 16 ans qui participe à des courses de F4 (Formule 4). Il est hébergé par Komaki Motors, un atelier de carrosserie situé dans la préfecture de Shizuoka qui participe régulièrement à des compétitions. L’équipe est composée du propriétaire Futoshi Komaki et de Haruka Asahina mécanicien en herbe. Mako Komaki (la fille du propriétaire) est race queen pour l’équipe adverse (Mais rien de malaisant comme MF Ghost !!). Comme il s’agit d’une petite entreprise familiale, elle ne reçoit habituellement aucun soutien de la part des grands constructeurs. Mais cela n’effraie pas Haruka qui affronte avec audace les meilleures équipes dans l’espoir de monter un jour sur le podium.
L’animation est très réussie, quant à la CGI (les voitures) elle est très bien intégrée au reste. On prend le temps de vous expliquer les courses de F4, le matériel, les règles et on fait des références à la F1 qui a un regain de popularité depuis quelques années. Cependant, overtake! va aller plus loin, en explorant la psychologie de ses protagonistes. Elle est disséquée durant les 12 épisodes : Kouya le photographe professionnel qui ne peut plus photographier des personnes, Satsuki après son accident, Toshiki et son complexe d’infériorité ou encore Haruka qui veut réussir seul etc. Le drame du 11 mars 2011 est lui aussi évoqué et reste le passage le plus poignant de la série.
Plus qu’un anime sur le sport, c’est un anime sur l’humain derrière le moteur.

I’m Giving the Disgraced Noble Lady I Rescued a Crash Course in Naughtiness

Tiré d’un manga ce mignon petit anime de fantasy est adorable comme tout. Il n’a pas la prétention de révolutionner le genre, mais reste une série devant laquelle j’ai passé un bon moment.
Allen Crawford est un sorcier misanthrope surnommé « Le Prince des Ténèbres ». Lorsqu’il rencontre Charlotte Evans, une noble exilée à cause de fausses accusations, il décide malgré tout de s’occuper d’elle. La jeune femme ignore alors qu’il est prêt à lui enseigner les plaisirs, les vices et les joies de la vie coquine. Un cœur brisé peut-il être réparé par des pensées érotiques ?  Bon en vrai c’est ultra soft, les interdits ça va être manger des pâtisseries et aller faire du shopping… A la base c’est un light novel qui a aussi une adaptation en manga qui est disponible sur Piccoma.
Contrairement à ce que j’ai pu lire sur des sites de référencement français ce n’est pas du tout un harem. Il est prépublié dans le site web PASH! manga et il destiné à un public féminin. Quant à Allen il n’a de sentiments que pour Charlotte et c’est réciproque ! Bref, c’est ultra mignon et à la fin on nous tease une saison 2…

Paradox live – the animation

On est sur une franchisse transmédia d’Avex avec plusieurs groupes de RAP qui vont s’affronter en chanson. Les titres sont écrits par des artistes Avex. Ca fait trois/quatre ans que je l’attends avec impatience. Les chansons qu’on a pu écouter jusqu’ici sont vraiment biens. Si ce sont des artistes RAP qui composent ce sont des doubleurs qu’on connait bien qui s’occupent des voix et qui interprètent les chansons. Le début était vraiment joli, et on a senti en cours de route que le studio avait bien du mal à suivre, il y a eu même une semaine sans épisode. C’est très dommage car l’histoire est plutôt pas mal.
Dans un monde bercé par culture hip hop, un nouveau mouvement est né, le « Phantom Live ». Chaque artiste possède un accessoire appelé le « Phantom Metal » qui réagit aux émotions de celui qui le porte pour produire des images, créant ainsi un environnement d’illusions dans lequel est plongé le spectateur. Le légendaire CLUB paradox est le théâtre de nombreuses prestations durant lesquelles des groupes s’affrontent. Quatre d’entre eux ont reçu une invitation : BAE, The Cat’s Whiskers, cozmez et Akanyatsura. Ils ont chacun leur propre genre de musique et des motivations diverses et variées. Elles se révéleront au fur et à mesure de la compétition…

Les quatre frères Yuzuki

La famille, ça représente tout. Il y a deux ans, les quatre frères Yuzuki ont perdu leurs parents et ils s’efforcent de prendre en main leur propre éducation. Hayato, l’aîné, travaille pour subvenir aux besoins de la famille. Mikoto est calme et plutôt distant. Minato quant à lui est plein d’énergie tandis que Gakuto, le plus jeune, est très en avance sur son âge. Ensemble, ils vivent, apprennent, se disputent et pardonnent comme des frères doivent le faire.
La série est over cute. Après le décès de leurs parents, l’aîné va prendre ses responsabilités, et les trois autres vont gagner en maturité. Si les relations ne sont pas toujours au beau fixe, les quatre garçons font tout pour former une famille harmonieux. Ils s’entraident et s’aiment tout leur cœur. C’est mignon tout plein, drôle à certains moments, mais aussi assez triste au vu du contexte de départ. J’ai eu un vrai petit coup de cœur pour l’anime. Le manga arrive chez Nobi Nobi! en 2024 !

16bit Sensation ANOTHER LAYER

C’est un anime spin-off du manga 16bit Sensation, et le moins que l’on puisse dire c’est que ça part totalement en live sur les trois derniers épisodes. J’ai beaucoup aimé le début avec les voyages dans le temps, mais aussi le fait de voir comment on faisait des jeux vidéos et des illustrations numérique à cette époque.
Attention le résumé sur le site de Crunchyroll c’est celui du manga 16bit Sensation de Wakaki Tamiki et pas celui de l’anime…
Konoha Akisato est une illustratrice qui adore les jeux érotique des années 90. Elle travaille dans un studio de jeux vidéo et aspire à devenir une illustratrice très célèbre. Cependant, la réalitéest tout autre. De nos jours, où les jeux mobiles font fureur, Konoha passe ses journées juste à colorier le dos des personnages en arrière-plan… Dur. Un jour Konoha a mis la main sur un chef-d’œuvre d’un jeu érotique rétro auprès du propriétaire d’un magasin de jeux. En ouvrant la boute du jeu « Dokyusei » elle fait un bon dans le passé en 1992 (là où ce passe le manga d’origine). Elle va faire la rencontre avec des personnes qui travaillent dans le studio Alcohol Soft qui fait les jeux érotiques qu’elle aime tant.

Our Dating Story: The Experienced You and The Inexperienced Me

Élève introverti, Ryûto Kashima est secrètement amoureux de la très populaire Runa Shirakawa. À la suite d’un pari perdu avec ses camarades de classe, il avoue un jour ses sentiments à Runa. À sa plus grande surprise, elle accepte de sortir avec lui car, en réalité, elle n’est pas vraiment plus expérimentée. Bien que tout les oppose, ils entament ensemble une relation et vont ainsi apprendre à se connaître.
C’est une série que j’ai trouvé sympa. Il n’y a pas de jugement sur la façon dont Runa Shirakawa était libre avec ses précédents petits amis, tout comme Ryûto Kashima ne fait pas de crise parce qu’elle a plus d’expérience que lui. Même si la sœur jumelle est vraiment détestable par moment, la série fait place à une romance assez mignonne et mature (même sans sexe !). Bref, ça été une bonne surprise !

Les anime que je suis ok-tier

Firefighter Daigo: Rescuer in Orange

L’histoire de l’évolution de trois jeunes apprentis pompiers destinés à sauver le Japon ! Daigo Toake est aussi doué que déterminé. Rien n’arrête Shun Onoda sur son passage. Quant à Yuki Nakamura, elle espère devenir l’une des rares femmes membres de l’unité spéciale de sauvetage appelée « les Oranges ». Ces trois jeunes pompiers ont intégré une brigade de spécialistes prêts à faire face à n’importe quel désastre.
C’est pas mal, mais la narration est chaotique. C’est difficile à suivre, on revient sans cesse sur certain point pour changer le point de vu, mais ça fonctionne pas toujours très bien. L’animation et la qualité des dessins ne sont pas non plus toujours au rendez-vous. C’est un peu dommage, j’en attendais plus.

Shangri-La Frontier

Dans un futur proche, les jeux s’affichant sur des écrans sont passés de mode. La technologie VR en immersion domine ce marché, mais parmi la multitude de jeux, un grand nombre sont bien souvent nuls et sans intérêt. Certains ont décidé de s’attaquer à ces jeux, comme Rakuro Hizutome, alias Sunraku, qui se plaît à enchaîner les pires d’entre-eux. Mais cette fois, il a décidé de se lancer dans Shangri-La Frontier, un jeu grand public aux quelques trente millions de membres inscrits ! Des amis en ligne, un univers immense, des rencontres avec des rivaux… Rakuro est loin d’imaginer que sa vie, voire son destin et celui de nombreuses personnes, est sur le point de changer lorsqu’il se lance dans cette aventure…
Bon, j’avais pas accroché au manga, l’anime est sympa à suivre sans plus. Mais je comprends qu’on trouve ça cool. Bon en revanche je suis contente d’entendre Yuma Uchida dans le rôle de Sunraku. Le générique de début, FROZEN GAMES de FZMZ est aussi ultra sympa. On a tous reconnu Mah (SiM) même si rien n’est officiel…

Pourquoi j’ai arrêté ?

MF Ghost

Celui-ci je suis allée au bout, mais il faut bien avouer que ce fut difficile. Déjà l’histoire tient sur un ticket de métro, mais encore ça serait pas grave, mais il y a vraiment des passages fanservice culottes malvenue en 2023, voir même des personnages totalement problématiques. On ne comprends pas trop ce que ça fout là car ça n’apporte rien au scénario, ni aucune moral. Je suis vraiment dubitative sur l’auteur lui-même… Ca me donne vraiment pas envie de m’y intéresser. Face à overtake! MF Ghost n’avait vraiment rien pour lui à part de s’amuser à écouter de l’eurobeat.

Années 2020, bien après les exploits d’Initial D. Les voitures autonomes sans conducteur sont largement utilisées au Japon et les routes publiques sont utilisées pour les courses automobiles. À cette époque, une course appelée MFG est devenue populaire dans le monde entier. Porsche, Ferrari, Lamborghini… Les participants sont invités à courir avec leurs voitures les plus rapides. Parmi eux, Kanata Rivington, jeune diplômé d’une école de pilotage britannique, rentre au Japon pour des raisons très personnelles…

Migi & Dali

Migi & Dali est un anime qui m’a mise très mal à l’aise. Tellement que j’ai fini par abandonner tellement j’avais du mal à lancer un épisode. C’est pas mon truc, c’est dommage pour moi.
Les Sonoyama ne pouvant avoir d’enfant, ils ont adopté Hitori. Ce beau garçon intelligent a tout du fils parfait pour ces parents attentionnés. Reconnaissant d’avoir la chance de profiter d’une vie meilleure, Hitori cache pourtant un terrible secret : il possède un frère jumeau ! En effet, Migi et Dali se font passer pour un seul garçon et leur identité secrète cache un terrifiant secret…

Ron Kamonohashi: Deranged Detective

Un détective et véritable génie de l’enquête, Ron Kamonohashi, se retrouve à faire équipe avec un inspecteur de police un peu candide. Ensemble, ils tentent de résoudre les intrigues les plus mystérieuses.
Je me suis ennuyée, cette saison était chargée. J’aurais sans doute été plus attentive si c’était sorti cet été… Mais là, j’ai pas accroché plus que ça du coup j’ai arrêté en cours de route. Je vais revendre les deux premiers tomes que j’avais acheté il y a quelques mois…

I’m in Love with the Villainess

Je n’ai pas du tout aimer la dynamique entre les deux jeunes filles. Certes c’est amusant de voir l’une des deux être chiantes à mort avec la « vilaine » mais on se lasse très vite. Et elle a un comportement toxique vraiment trop prononcé pour que ça me convienne. Dommage.

Under ninja

Les ninjas existent encore aujourd’hui au Japon. Ils sont environ 200 000. L’organisation ninja NIN (National Intelligence of NINJA) n’est pas contrôlée par le gouvernement civil. Ses membres d’élite commettent en secret des assassinats et des sabotages. Il existe pourtant une organisation qui s’oppose au NIN : UN (Under Ninja). Ninja contre ninja : qu’est-ce qui se cache derrière cette querelle de l’ombre ?
Je n’ai pas accroché au manga, je n’ai pas accroché à l’anime… Bof quoi….

A Girl & Her Guard Dog

Isaku Senagaki, 15 ans, petite-fille du troisième patron du syndicat du crime, veut juste avoir des amis normaux et vivre une belle histoire d’amour au lycée. Elle s’inscrit dans un établissement situé loin de sa ville natale, mais le jeune chef du clan, Keiya Uto, 26 ans, ment sur son âge et se fait admettre dans la même école qu’Isaku afin de la protéger ! Pensant que le jeune fille est trop jeune pour tomber amoureuse, Keiya fait fuir tous les garçons qui s’approchent d’elle ! C’est le début d’une relation houleuse entre un garde du corps un peu trop zélé et une lycéenne qui aspire à trouver l’âme sœur…
La différence d’âge ne me gêne par car le gars ne fait jamais des choses sans quelle soit consentante. Mais, les dessins sont laids ! Très laids même, alors que le manga est super joli. J’ai fini par abandonner en cours de route…

KAWAGOE BOYS SING -Now or Never-

Ancien enfant de chœur, Tenshi adore chanter, mais il n’a jamais trouvé le courage de le faire devant les gens. Il se contente donc d’une vie tranquille en se consacrant à ses études. Un jour, il croise la route d’un ancien chef d’orchestre, Haruo, qui cherche à former une chorale de garçons. Lui et d’autres de ses camarades se trouvent embarqués malgré eux dans cette aventure. Mais en dépit des frasques de Haruo, ils commencent à prendre du plaisir à se produire en public. Pourront-ils cependant remporter le concours national ?
J’ai abandonné car les chansons ne me plaisent pas, le scénario est trop convenu et l’animation c’est le minimum vital. Trop d’anime cette saison pour s’attarder !

Tearmoon Empire

Considérée comme une « princesse égoïste », Mia, 20 ans et descendante de l’Empire de Tearmoon, a été guillotinée lors d’une rébellion. L’instant d’après, elle se réveille dans son propre corps de douze ans, avec le journal intime taché de sang qu’elle tenait avant d’être décapitée. Comprenant qu’on lui donne une seconde chance, Mia décide de reconstruire l’empire de Tearmoon. Elle s’attèle à sauver le peuple de la famine, mais ne souhaite pas pour autant aider les soldats ayant perdu la vie dans la guerre civile. Afin d’éviter de subir à nouveau la guillotine, cette princesse inutile, lâche et égoïste accomplit désormais miracle sur miracle…
Idem pas accroché aux premiers épisodes, j’ai pas trouvé ça particulièrement drôle ou attractif.

BULLBUSTER

De mystérieuses créatures terrorisent une île, forçant les habitants à fuir ce lieu autrefois prospère. Le gouvernement ne disposant pas des fonds nécessaires à l’éradication des monstres, Tajima achète la seule entreprise de construction restante et la transforme pour qu’elle puisse s’acquitter de sa tâche. Heureusement, le brillant ingénieur Tetsurô Okino et son nouveau robot, Bullbuster, leur viennent en aide. Mais l’équipe a un budget serré. Pourront-ils sauver l’île ?
Je crois que j’ai fini par oublié cet anime… Peut-être que je devrais revoir ça quand on aura plus de temps ?

Dog signal

Samura Miyu ne sait pas comment s’occuper du petit caniche que son ex-petite amie a abandonné dans son appartement. Il rencontre Niwa Shinichirô, un éducateur canin, et décide de travailler dans son centre de dressage. Miyu s’éveille peu à peu aux liens profonds qui unissent les hommes et les animaux.
Mignon, pas très beau, mais intéressant avec de vrais conseils. Mais pas le temps pour tout regarder sachant que c’est une série longue !

Akuma-kun

Akuma-kun, un garçon élevé par un démon, enquête avec son partenaire à moitié humain, Mephisto III, sur des mystères et des meurtres liés à des phénomènes paranormaux. J’ai abandonné car j’ai pas accroché aux personnages, j’ai l’impression qu’il me manque des références pour bien comprendre la série.

Voilà une saison vraiment chargée, j’ai regardé parfois encore d’autres anime, juste le 1er épisode pour voir et j’ai abandonné tout de suite. Je préfère même pas en parler…  J’espère que ce sera plus calme la prochaine saison.

Tanja

Tombée très tôt amoureuse du Japon, Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis 1997 dans des fanzines puis sur plusieurs webzine et sur son blog. Dès que l'occasion se présente elle part au Japon se ressourcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.