Lecturemanga - manhwa - manhua

Mon top des 10 nouveautés manga à ne pas louper en juillet !

Mon top des 10 nouveautés manga à ne pas louper en juillet 2023 !

Voici le top 10 des mangas que j’attends le plus pour le mois juillet 2023. Mais attention ce ne sont que les nouveautés. J’ai envie de donner des titres assez différents tant dans le style que le genre. J’en ai lu certains, d’autres m’intrigue depuis leur annonce. Peut-être serais je déçue ? Voici donc les nouveautés qui ont retenu mon attention. Et vous lesquelles attendez vous avec impatience ?

Miraculous Ladybug & Chat Noir – Nobi Nobi

Résumé : Marinette est une collégienne comme les autres, enfin presque. Son secret ? Elle a été choisie pour devenir Ladybug, la super-héroïne qui défend Paris contre Papillon, le terrible et mystérieux vilain armé de ses akumas. Pour l’accompagner dans sa mission, elle peut compter sur Chat Noir, qui n’est autre qu’Adrien, son grand amour ! Enfin ça, elle ne le sait pas… Ensemble, ils affrontent cette fois Climatika et sa folle météo, le Bulleur qui veut se débarrasser de tous les parents, et le Dessinateur, un artiste blessé.

Pourquoi : J’aime beaucoup le dessin animé Miraculous Ladybug qui parle tout autant à des enfants qu’à des adultes. Je connais l’existence de la version manga, et j’attendais qu’un jour quelqu’un l’annonce. C’est chose faite chez Nobi Nobi et j’ai hâte de lire ce manga en juillet prochain.

Pink ribbon – Nazca

Résumé : Une lycéenne qui se nomme Lunie, qui adore porter des robes à froufrous et des nœuds. Un jour, elle croise une autre étudiante, la petite Yu-Hsuan, sur le campus, et devient convaincue qu’elle a la morphologie parfaite pour le même style.
Mais Yu-Hsuan, une sportive timide et aux cheveux courts, résiste aux tentatives de sa nouvelle amie de la persuader et de la piéger dans un nouveau look.

Pourquoi : Le résumé me plait beaucoup. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre avec ce titre, mais il m’attire beaucoup.

Power Antoinette – Doki doki

Résumé : Envoyée sur l’échafaud pour être guillotinée, Marie-Antoinette découvre une France dénaturée, trop enivrée par sa Révolution… Elle ne supporte pas cette vision. « Je suis la France ! La seule et l’unique ! D’un bout à l’autre de la Seine, je vais tout recouvrir de muscle ! », s’exclame-t-elle d’un ton tonitruant.
Métamorphosée en une montagne de muscles, la voici qui s’empare de la lame de la guillotine. Vêtue d’une véritable armure en forme de robe, elle fait danser ses trapèzes qui pourraient porter une voiture d’acier !
C’est le point de départ d’une contre-révolution musclée, menée non-stop­ par la plus redoutée des boxeuses de cour : Marie-Antoinette !

Pourquoi : Le résumé est sacrément musclé. C’est totalement pété et ça j’aime bien. A découvrir !

Le roi des limbes – Lézars noir

Résumé : Quand un soldat inébranlable et un ancien héros légendaire doivent faire équipe face à la mystérieuse maladie du sommeil !! Huit ans après la fin d’une épidémie meutrière, Adam, un soldat de l’US Navy grièvement blessé dans l’exercice de ses fonctions, se voit confier une mission top secrète : faire face à la recrudescence d’une terrible maladie que l’on croyait éradiquée.

Pourquoi : Ai Tanaka est une mangaka japonaise. En 2010, elle a remporté le «Super Character Comic Award» de Kodansha. J’avais déjà vu ce titre dans les classements et il m’intriguait. C’est donc l’occasion de se pencher sur ce titre original.

Tsugai – Daemons of the Shadow Realm – Glénat

Résumé : Chasseur aguerri, le jeune Yuru mène une vie paisible dans un village reculé au sein des montagnes, au contact de la nature. Il prend grand soin de sa jeune sœur jumelle, Asa, recluse depuis sa naissance afin de satisfaire un rituel divin. Quand de mystérieux oiseaux de métal attaquent la cité ancestrale, les rouages du destin se mettent en marche…

Pourquoi : Je n’ai lu que le chapitre gratuit, mais la version collector est déjà précommandé. Je ne loupe pas un titre d’Hiromu Arakawa l’autrice de FMA et de Nobres paysans.

Sanctify – Taifu comics

Résumé : Lance Hunter, 33 ans, est un exorciste solitaire qui travaille pour son propre compte. La vie l’a amené à se méfier de ses congénères.
Alors qu’il est engagé par la police pour enquêter sur une série de meurtres, il fait la connaissance d’un officier du nom de Gilbert, qui lui propose de l’aider à résoudre une affaire qui le ronge depuis de années…
Hasard du destin ou rencontre prédestinée ? Bonne ou mauvaise fortune ?

Pourquoi : J’entends parler de cette série depuis longtemps, je ne l’ai jamais lu, mais force est de constater que les couvertures font très envie. Je suis donc partante à 100 % !

Fleurs du déserts – Noeve

Résumé : Le lieutenant Tomonaga, membre des Forces d’auto-défense japonaises, est en poste à Djibouti. Lui et 11 autres hommes sont envoyés en mission de secours, en plein désert, loin de leur base. Mais prise entre les feux des conflits politiques de la région, la mission vire au cauchemar…

Pourquoi : Ikumo Fukuda -alias Kotteri- dessine depuis 2021, un nouveau titre dans le magazine Young King Ours (seinen). Au scénario on trouve Ryoe Tsukimura. Loin d’être un onconnu, on lui doit le scénario de Noir et de El Hazard. Ils avaient déjà collaboré sur le manga Kiryuu Keisatsu inédit en France.
Que dire à part que c’est un duo prometteur et que rien que pour cette raison, ce titre est immédiatement devenu un indispensable. Fleurs du désert compte deux tomes et il est toujours en cours de publication. Courage, abnégation, stratégie… survivre au désert ne sera pas une mince affaire… Ce cocktail détonnant devrait satisfaire les amateurs de récits de guerre et de géopolitique.

Arion – naBan

Résumé : Arion, fils de Déméther et de Prométhée, est enlevé par Hadès qui l’entraîne au royaume des enfers. Il y grandit et devient un vaillant guerrier dans le but caché par Hadès de tuer Zeus et Poseidon. Il entame alors un voyage initiatique au travers de la Grèce antique mise à feu et à sang par les guerres qui opposent les dieux et va en den devenir lʼacteur le plus important !

Pourquoi : Arion est un titre qui m’a toujours fasciné, mais que je n’ai jamais lu ou vu. C’est l’occasion d’enfin découvrir cette œuvre mythique.

Princesse Puncheuse – Kana

Résumé : Les fiançailles entre Scarlett, fille de duc, et le second prince de Palistan, Kyle ont été abruptement annulées lors d’un banquet. Scarlett a été accusée d’avoir harcelé à plusieurs reprises une jeune fille du nom de Tarenezza, que prince Kyle affectionne tout particulièrement.
Ces fausses accusations, orchestrées par le prince, Terenezza et soutenues par l’ensemble des invités, sont la goutte de trop pour Scarlett, qui depuis 17 ans, est le souffre-douleur du prince.
« Avant que je ne parte d’ici, puis-je te demander une dernière faveur ? », voici les derniers mots que Scarlett a prononcé avant de frapper Terenezza au visage et de fracasser tous les invités.
Puisque la bienséance ne la limite plus dans ses actions, Scarlett décide de mettre ses compétences à profit pour redresser les torts commis par les nobles au sein de leur société hiérarchisée.

Pourquoi : Je sais pas, ça a l’air totalement barré ! Mais c’est justement ce qui a attiré mon attention.

L’amour transparent

Résumé : Miki est un jeune homme poursuivi par la malchance depuis sa plus tendre enfance. Timide et renfermé, il se tient à l’écart des autres et subit sa condition en silence. Jusqu’au jour où il rencontre un homme étrange, qui lui demande s’il peut se nourrir de son malheur…
Miki, surpris, apprend que l’homme n’est pas humain : c’est un akashibito, un être qui se nourrit des émotions négatives de son hôte lorsqu’un contrat est passé. Voyant que l’inconnu est en train de mourir de faim, par bonté d’âme, Miki décide d’accepter de l’aider. Il lui donne un nom, Shiro, scellant ainsi le contrat que les lie.
Dorénavant, Shiro restera avec Miki, et se nourrira de son extrême malchance. Mais tout risque de se compliquer si les sentiments s’en mêlent…

Pourquoi : hitomi est une autrice que j’apprécie beaucoup. Son précédent titre 10 ans de nos vies était très triste mais aussi très beau et intense. De plus ses dessins sont juste magnifique. Je n’ai qu’une envie lire cet autre titre d’elle !

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.