AnimeTV

Anime 2023 : Sugar apple Fairy tale

Sugar apple Fairy tale

Sugar apple Fairy tale est un anime adapté d’un light novel écrit par Mikawa Miri avec les illustrations de AKI. Cette dernière est aussi mangaka, on la connait pour Les fées, le Roi-Dragon et moi (en chat) chez Nobi Nobi et Le nouveau rôle d’Erika chez Piccoma. Si on remonte un peu dans le temps, elle avait déjà été édité chez Tonkam pour Olympos et A.D Angel Doubt il y a de cela quelques années. Cependant, ce n’est pas elle qui s’occupe des adaptations manga. Il en existe deux l’un prépublié dans le magazine Hana LaLa online en deux tomes dessiné par Yukimura Alto et une autre en cours dans le Young Ace dessiné par Yozora no Udon. Pour les curieux, les versions reliées la catégorie éditoriale est shōjo pour le premier et josei pour le second.
Les 12 épisodes de la première partie de l’anime ont été diffusé sur Crunchyroll.

C’est quoi l’histoire ?

Anime 2023 : Sugar apple Fairy tale. Dans un monde où les fées sont achetées et vendues au plus offrant, on ne peut pas dire que ce soit le grand amour entre les humains et ces créatures. Mais Anne Halford veut devenir amie avec Challe, son nouveau garde du corps féerique, même si lui ne semble pas très emballé par cette idée. Anne étant sa nouvelle propriétaire, elle lui demande de l’escorter dans une région particulièrement hostile. Accompagnée d’un garde du corps peu motivé et qui rêve d’échapper à sa vie de servitude, elle va connaître plus de péripéties que prévu..

Sugar apple Fairy tale
© 2023 Miri Miikawa, Aki / KADOKAWA / Sugar apple Fairy tale Partners
L’anime

Le studio J.C.Staff produit l’anime. Qui a fait un très bon travail tant sur la direction artistique très soignée, que sur l’animation. Le réalisateur Youhei Suzuki s’était déjà illustré avec Kiyo in Kyoto et d’autres productions moins connues. Haruko Iizuka a fait un excellent travail de chara designer, c’était déjà le cas sur Horimiya et Josée, Le Tigre et Les Poissons.
A cause du visuel aux couleurs pastels, je m’attendais à un anime un peu cul-cul. Hors, pas du tout. J’ai été bien inspiré de regarder un premier épisode qui m’a tout de suite emballée. Je suis tout de suite tombée amoureuse du chara design des protagonistes. Et pas que de Challe et de son air ténébreux.
Au premier abord, l’anime semble mignon. Dans ce monde de conte de fée, des maîtres du sucre d’argent sculptent des œuvres d’art en sucre de pomme (sucre d’argent).  Anne veut devenir Maître du sucre d’argent comme sa mère qui est décédée peu de temps avant ses 15 ans.

Misogynie, esclavage et lutte de classe

Le light novel, et à fortiori l’anime, aborde des thématiques très durs comme l’esclavage des fées, la difficulté d’être une femme dans une société patriarcale ainsi que la lutte d’une simple roturière face à la noblesse. On aborde aussi un tabou dans cet univers, l’amour interracial.
Dans cet univers les fées sont les esclaves des humains. Quand on possède une de leur aile, les fées sont au service de l’humain qui la possède. Notre héroïne, Anne Halford, ne veut pas d’un monde où les fées seraient ses esclaves. Les deux fées qui l’accompagnent le feront de leur plein gré. Challe est une fée guerrière qui va devenir son garde du corps. Pourtant, au départ il voulait juste se défaire de ses chaînes d’esclave.
Anne doit gérer aussi la misogynie ambiante de cette société médiévale. Si certains camarades l’aideront, d’autres ne sont là que pour lui mettre des bâtons dans les roues. Elle se heurtera aussi aux différences de classe sociale.
Bien plus qu’une romance à l’eau de rose, Sugar apple Fairy tale aborde au contraire un monde plus sombre que ses jolies couleurs pastels pourraient laisser croire.

C’est une série qui aura su véritablement me ravirent de bout en bout. La seconde partie disponible en juillet, toujours sur Crunchyroll.

Public : Tout public – dès 12 ans

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.