Lecturemanga - manhwa - manhua

Lecture : Les suites manga de la semaine chez Taifu comics

Lecture : Les suites manga de la semaine chez Taifu comics. En 2023 je reviens sur les suites des meilleurs manga.
Je reçois assez rarement les suites des mangas dont on m’envoie le premier tome. Jusqu’à maintenant je postais avant tous les stories sur instagram et un message sur twitter. Pour 2023, j’ai décidé d’aller un tout petit peu plus loin et de leurs consacrer un article. Ce sera le plus régulièrement possible. Encouragez moi à tenir le rythme !!

Notre genèse, seuls dans le jardin d’Eden

Lecture : Les suites manga de la semaine chez Taifu comics

Trois jours se sont écoulés depuis le début des chaleurs de Nishio, qui continue désespérément à réclamer Takai
Ce dernier a toujours du mal à réaliser la situation, mais se rend compte petit à petit que celle-ci est semblable en tout point à la période de rut animale : sa vue qui s’améliore, son sexe qui gonfle durant les rapports, les phéromones de Nishio et les réactions qu’elles provoquent chez lui, mais surtout, un irrésistible besoin de dominer son partenaire, comme une bête sauvage qui est incapable de contrôler ses instincts. Est-ce vraiment de l’amour ?
Takai passe part tout les états, il a dû mal à faire la part des choses entre se qu’il ressent vraiment et ce que lui dicte ses phéromones. Il ne veut pas être soumis à ses pulsions, il veut vraiment aimer et être aimé par Nishio. Il est totalement dévasté quand elles ont pris le dessus. On est loin des omegaverse classiques où les héros ne peuvent rien faire parce que leurs états d’omega ou d’alpha. Dans Notre genèse il y a une vraie réflexion et une vraie prise de conscience des deux garçons.
Yuma Ichinose sait parfaitement nous plonger dans la noirceur des pensées de Takai tout comme elle l’avait déjà fait avec brio dans son précédent manga GIFT.

Article tome 1

Jealousy 5 (fin)

Lecture : Les suites manga de la semaine chez Taifu comics.

A ma grande honte je n’ai jamais parlé de Jealousy. Spin off d’un spin off cette série courte en cinq tomes est une vraie réussite jusqu’à sa dernière page.

Suite à la rencontre du jeune Hachi, Rogi Uichi se souvient de son passé. Aujourd’hui père de famille, l’énigmatique personnage est loin d’avoir eu une jeunesse aussi rangé que la vie qu’il semble avoir maintenant. Entre guerre de gangs, amours et passions, Uichi se remémore l’époque où il fit la connaissance de Ôyamato Akitora, l’actuel chef du clan yakuza Ôyamato et père de Tatsuyuki.

Scarlet Beriko nous fait remonter dans le temps. Petit à petit elle narre le passé de Rogi avec Akitora le père de Hachi. Rogi est un jeune homme perdu qui ne connait rien à la vie. Le sexe ou la bagarre est bien souvent la seule chose qu’il connait. Bien souvent il fait de mauvais choix. Pour autant les sentiments qu’il a pour Akitora sont sincères. L’un de mes personnages préférés est sans doute la femme d’Akitora qui supporte ce ménage à trois. C’est assez rare qu’une femme est un rôle important et surtout de cet acabit dans un BL. Qu’est-ce qu’une famille, comment en construire une quand on ne sait pas soi même ce que cela veut dire ? Le pardon est-il possible ? Deux âmes sœurs peuvent-elle tout se pardonner ?
Jealousy est à mon goût bien trop confidentiel comparé à la qualité de son scénario. Je recommande chaudement la lecture de se BL pas tout à fait comme les autres.

Article Yondaime ooyamato tatsuyuki

Service presse

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.