Lecturemanga - manhwa - manhua

L’ascension des combattants dans MMA – Mixed Martial Artists

MMA – Mixed Martial Artists est un manga créé par Hiroki Endo. que l’on connait aussi pour son titre SF : Eden. Prépublié entre  2008 à 2016 dans le magazine Evening. Les trois premiers tomes avaient été publié en France sous le nom de All Rounder Meguru chez Panini manga. Cette fois Pika édition va nous proposer la totalité de la série soit 19 tomes.

C’est quoi l’histoire ?

Mixed martial arts, free fight, Shooto… Plusieurs mots pour définir la même forme de combat qui réunit tous les arts martiaux en une seule et même discipline hybride, complète, sans faille. Meguru, lycéen pratiquant cet art assidûment, tombe par hasard lors d’un tournoi sur son ami d’enfance, Takashi, qu’il n’avait pas vu depuis sept ans. Mais les environnements opposés dans lesquels ils ont grandi semblent avoir créé un fossé entre eux, et Takashi ne paraît plus éprouver que de l’animosité envers Meguru… Le couperet tombe alors : Takashi sera son adversaire pour son premier match !

Entrer sur le ring

En voilà une bonne surprise. Je ne connaissais pas le manga, en revanche je connais bien Eden que j’ai découvert il y a peu chez Panini manga. J’aime les anime de sport, en revanche je lis assez peu de manga de sport. Et les sports de combats c’est moyennement ma came, sauf quand c’est Mitsuru Adachi qui en parle. Bref, il y avait du pour et du contre, j’ai donc décidé de le lancer un peu à l’aveugle.
On suit deux un jeune garçon qui fait du karate en primaire au côté d’un camarade peu loquasse. Les aléas de la vie font qu’ils se perdent de vue. Au lycée Meguru qui est désormais à Tokyo se met au shooto (MMA) et pour son 1er match tombe (comme de par hasard) sur son ancien ami Takashi. Ce dernier semble avoir beaucoup changer et le bat très facilement.
Plus qu’une histoire de lycéen et un apprentissage d’un sport, MMA – Mixed Martial Artists semble avoir un fort potentiel dramatique.

MMA kézako ?

Le MMA c’est donc regroupe des arts martiaux mixtes qui regroupent plusieurs sports. Pour le shooto est une branche japonaise créé par Satoru Sayama. Cette méthode combine différentes techniques de Muay thaï, de lutte et de sambo avec énormément de combinaisons de clés de jambes, de bras et d’étranglement. On aura quelques pages pour nous expliquer tout ça aux néophytes comme moi… Je suis loin d’avoir tout retenu, mais j’espère bien en apprendre plus petit à petit. Pour les plus curieux, vous trouverez des sites pour vous expliquer de quoi il en retourne avec plus de contenu.
Une chose est certaine, il faut être bien Barraqué pour pratiquer. La discipline est aussi ouverte aux femmes.

Nouvelle édition

Pour cette nouvelle édition nous avons droit à une nouvelle traduction d’Emmanuel Bonavita. Petite attention qui fait plaisir la jaquette est réversible, avec au recto des illustrations issues des pages couleurs du magazine de prépublication Evening et au verso les visuels de l’édition originale japonaise. Bonne initiative car c’est l’illustration de ce tome 1 qui m’a clairement attiré sans connaître l’histoire. La série compte 19 tomes et cela semble assez intrigant. Après Eden, je fais confiance à l’auteur pour que son scénario tienne le coup durant 19 tomes. Je vais donc entrer dans la team.

MMA – Mixed Martial Artists est donc une très bonne surprise car je n’attendais pas grand chose d’un manga sur le MMA. C’est bien bête, surtout quand c’est Hiroki Endo qui s’occupe du scénario et des dessins.

Public : Tout public – dès 14 ans

Service presse

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.