Lecturemanga - manhwa - manhua

Flowers of Vincent de Cherriuki

Flowers of Vincent est un manga de Cherriuki édité en France chez H2T. C’est le premier titre de cette autrice en France.

Qui est Cherriuki ?

Elle a découvert les mangas à l’âge de 10 ans. Elle n’a jamais cessé d’en dessiner depuis. Diplômée en Illustration de l’école polytechnique de Melbourne, Cherriuki a développé son style manga en autodidacte en s’inspirant d’artistes comme CLAMP, Arina Tanemura et Naoko Takeuchi. Ses séries préférées sont Card Captor Sakura, Nana et Fruits Basket. L’idée de créer une histoire autour d’une boutique et d’un fleuriste mystique lui trottait dans la tête depuis longtemps. Ce projet verra le jour aux Editions H2T sous le nom de Flowers for Vincent.

De quoi ça parle ?

Iris est une élève de terminale peu motivée à aller en classe. Depuis que l’état de santé de sa grand-mère dont elle s’occupe s’est dégradé, la jeune lycéenne est perturbée au point de manquer régulièrement les cours, préférant se perdre dans ses pensées en quête de sens à son quotidien.
Un jour, Iris est attirée par un parfum doux et familier qui la conduit devant une boutique de fleurs qu’elle n’avait jamais vue auparavant.
Elle fait alors la connaissance de Vincent, un jeune fleuriste qui tient la boutique depuis la mort de son ancien propriétaire. Intriguée par ce garçon avenant et réservé, Iris entend parler d’une étrange légende liée à la boutique, et de l’aura mystique qui entoure son nouveau propriétaire.

Cliquez sur l’image pour lire un extrait / Flowers for Vincent © Cherriuki / Éditions H2T
Le mystérieux fleuriste

L’illustration de la couverture est très belle, il y a d’ailleurs d’assez jolis dessins, dont les visages et les yeux de l’héroïne. Même si elle est passe partout. Quand on lit sa bio on comprend pourquoi son style graphique semble dater, elle s’inspire beaucoup des shōjo des années 90/2000, avec tout de même avec un trait plus doux et plus ronds.

Ce manga est une tranche de vie teintée de fantastique. Avec les mystères qu’on grille assez vite. C’est mignon, le récit est assez classique et déjà vu, le format court (Deux tomes) ne permet pas vraiment de développer l’attachement pour les personnages principaux. On sent bien l’intention, mais il y a encore un gros manque d’expérience.

Iris ne le sait pas encore, mais elle connait le fameux Vincent, fleuriste de son état. Il est beau, il sent bon, et il est près à mourir attendre l’éternité celle qu’il aime.

Manque de maturité

Je recommande ce manga plutôt à de jeunes lecteurs ou lectrices qui voudraient lire un titre accessible à tout âge. Pour les plus averti d’entre vous, Flowers of Vincent manque sans doute un peu de maturité pour plaire. J’ai apprécié ma lecture, mais je pense aussi l’oublier assez vite, c’est dommage car en premier lieu c’est la très jolie couverture qui m’avait donné envie de lire ce titre. C’est tout doux, tout mignon, avec une légère pointe de mystère, mais c’est aussi tellement éculé qu’on s’ennuie assez vite.
Loin d’être mauvais, Flowers of Vincent manque simplement de maturité. Reste le joli trait de Cherriuki.

Flowers of Vincent est un titre anecdotique, que je conseille avant tout aux débutants en guise de première lecture du genre. C’est facile à lire, léger et avec une pointe de mystère, mais qui n’apportera pas grand chose aux lecteurs plus aguerris.

Tout public - Fantasy - romance

 

Service presse

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.