Cinéma

Dernier Train pour Busan les zombies à la sauce kimchi

088078.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

A force de lire partout sur les réseaux sociaux que mes contacts et amis ont aimé Dernier Train pour Busan j’ai eu envie d’aller y jeter un œil. Pas que je sois fan des films de zombies d’ailleurs ce n’est que mon 11e film de ce genre. Autant vous dire que j’ai assez peu de références et l’esprit plutôt ouvert. Je n’aime pas particulièrement me faire peur au ciné, ou ailleurs, du coup c’est un petit challenge.

Dernier_Train_pour_BusanDernier Train pour Busan

Synopsis : Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l’état d’urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu’à Busan, l’unique ville où ils seront en sécurité

Avis : Tout commence plutôt calmement avec une introduction indispensable pour connaître les personnages principaux un père et sa fille. Après cette rapide mise en place, une fois l’action partie elle se s’arrête jamais. Pas le temps de reprendre son souffle. J’avais peur que cela soit redondant car le cadre est assez restreint, mais pas du tout. Chaque wagon est un nouvel obstacle, mais avec assez de rebondissements pour tenir votre esprit à l’éveil.

Ce qui m’a plu c’est qu’on n’a pas le temps de voir les deux heures passer. La tension est constante tout du long, jusqu’à la toute fin. Des petites touches d’humour permettent de retrouver son souffle. Il y a aussi quelques beaux moments d’émotions.
Dernier train pour Busan n’est pas là que pour faire peur, c’est aussi un film d’action avec ce qu’il faut d’autodérision. Bonus le réalisateur critique les travers de notre société. Il l’avait fait plus sévèrement dans son précédent film d’animation. Il a pensé qu’il pourrait introduire quelques pistes dans un film à gros budget.

Quelques clichés, mais qui ne gênent pas le déroulement du film. J’ai pris mon pied. Et rassurez-vous je n’ai pas eu peur. J’étais juste sous tension !

Dernier train pour Busan est sans contexte la vraie surprise de cet été. Une certaine dose de fraîcheur dans un paysage cinématographique sclérosé. Si dans Train pour Busan l’originalité de brille pas, il est fait avec tellement de tripe qu’on ne peut que se réjouir d’avoir pu l’apprécier sur grand écran.

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

2 réflexions sur “Dernier Train pour Busan les zombies à la sauce kimchi

  • C’est cool que tu aies aimé je n’aurais pas cru toi qui a peur de ce genre de films !! J’ai adoré aussi !

    Répondre
    • moi aussi je pensais ne pas aimer, mais si, en fait ça m’ouvre les portes d’autres films de ce genre… si ça se trouve je n’aurais pas si peur que ça ^^’

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.