Drama et sériesTV

Shadowhunters, 3 épisodes plus tard…

shadowhunters-saison-1-episode-1-fantaisie

Je voulais partir avec l’esprit ouvert et apprécier Shadowhunters pour ce que c’était un bon divertissement. Mais au bout de trois épisodes le constat est sans appel. C’est mauvais et je n’accroche pas du tout. Je vais donc laisser tomber la série. Dommage car j’aimais bien l’idée d’avoir mon petit épisode de la semaine juste après la diffusion US. Je regarde mes séries en VOST donc le doublage je m’en fiche complètement.

C’est cheap, mais bon passe encore ça pourrait être rattrapé par un bon casting, une bonne ambiance, de l’humour… Mais même pas. La direction d’acteur est catastrophique et c’est filmé avec les moyens du bord. C’est à la fois trop sérieux pour être cheap, et trop cheap pour être sérieux. Du coup même le film paraissait bien plus cohérent. C’est dire !

UNE_the_mortal_instruments

Une chose est sûre toutes ces adaptations ne font pas du bien aux livres, j’ai le même ressenti que pour twilight. J’ai du coup pas trop envie de lire les romans. Ce qui est idiot car bien souvent le matériel original se trouve être bien meilleur que ses adaptations ratées. Parce que bon ne pas être fidèle à un livre soit ! Il y a des choses qui ne passent pas à l’écran alors qu’à l’écrit c’est génial. Mais de la à faire de la bouillie… C’est moins pardonnable. Je me souviens encore avec effroi de l’adaptation très libre de Sublimes créatures (16 lunes). Au final ce fut un échec et il n’y a jamais eu de suite (de toute façon je me demande bien comment ils auraient pu faire).

En conclusion oubliez Shadowhunters et jetez vous sur The 100 ou Teen wolf qui viennent de reprendre aux US. De mon côté je vais terminer d’autres séries. J’ai une longue liste et je ne vais pas m’attarder.

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.