avis : CD/DVDMusique

Jrock : Maximum the hormone – Greatest the Hits 2011–2011

Maximum the hormone est un groupe japonais de metal hardcore avec des influences punk. C’est un étrange mélange entre System of a down et les Red Hot Chili Peppers (le bassiste est fan et ça se voit)… Ils seront pour la seconde fois en concert en France, tout d’abord au festival hellfest le 17 juin, puis le 18 juin au Bataclan (billets à la fnac).

J’en profite pour revenir sur leur dernier maxi single : Greatest the Hits 2011–2011 sorti juste après le tsunami qui a dévasté le nord est du Japon.

Après trois années de silence radio Maximum the hormone sort enfin de sa grotte et en toute logique nous offre un nouveau maxi single : Greatest the Hits 2011–2011. Un Greatest Hits n’est pas nécessairement que ce soit des titres du passé, on peut dire aussi que nos nouvelles chansons sont les meilleures dixit les membres du groupe.
Une chose ne change pas le groupe a toujours de l’humour et de la dérision. Ils l’ont prouvé lors de l’annonce du single. Le clip de Chiisana kimi no te est publié sur leur site internet, il s’agit d’une chanson pop rock aux paroles dégoûlinantes de mièvrerie en clin d’œil à Nao qui a accouché quelques mois plus tôt. Tout à chacun aurait pu croire que cet événement aurait affecté le style musicale du groupe. Mais il n’en est rien, et dans une seconde version du clip, la chanson est stoppée par Ryo vomissant sur une télé diffusant le fameux clip. Enchaîne ensuite le titre Maximum the hormone qui ne laisse planer aucun doute. Ils sont de retour et nous le prouve.

Le maxi single est rangé dans un fourreau rouge, floqué d’un écusson de très bon goût représentant un coq, un cochon et un bœuf dont les tripes sortent de leurs ventres et remplissent un gros bol de râmen. Miam !

Ce n’est pas une A-side plus des B-side, mais bien trois chansons titres qui illustrent ce nouveau single. Si bien qu’on trouve à l’intérieur, trois pochettes différentes illustrant chaque chanson. On y trouve les paroles et un commentaire des membres du groupe.

Le premier titre, Utsukushiki hitobito uta, littéralement ode aux personnes dépressives est très sombre avec des images chocs. Suicide, dépression, médicament, drogue, réseaux sociaux… Tout y passe. côté musique on retrouve le style si particulier de MTH alliant les chants des différents membres du groupes et le metal déganté qui leur va si bien.

Le titre suivant porte tout simplement le nom du groupe. Pour eux c’est une vision de leur évolution de façon approfondi. C’est d’ailleurs sur ce titre que Ryo vomi sur la télé ! C’est un titre que j’aime tout particulièrement avec le solo de basse vraiment envoûtant avec la voix de Ryo qui l’accompagne ensuite. Je peux vraiment mettre en boucle sur mon lecteur cette chanson. Cette fois la pochette est un clin d’œil à celle des Beatles de leur album With The Beatles.

9457b0d2

Ils terminent avec le titre my girl. Derrière ce titre plus pop rock à la mélodie accrocheuse et facile à retenir est en fait une belle façon de rendre un vibrant hommage à un organe féminin très convoité par les hommes : le vagin. Attendez-vous à le chanter à tue tête lors de leurs concerts. Et si vous avez bien retenu les cours de Demon Kaka de Seikima II au JE live house l’année dernière, le mot n’aura aucun secret pour vous !

Greatest the Hits 2011–2011 est un record dans la discographie du groupe. Dès sa première semaine de sortie il est arrivé premier au top Oricon avec plus de 80 000 exemplaires vendus en une semaine. C’est la premier fois qu’un de leur single se classait aussi bien ! La semaine suivante il était toujours à la première place avec environ 30 000 ventes supplémentaire. Un véritable exploit !

En supplément, ils ont eu la bonne idée d’offrir une version compilée des chroniques de Ryo dans le magazine Bukuta : Maximum the Ryo-kun’s legal trip. On regrettera sans doute de ne pas assez maîtriser le japonais pour comprendre tous ses délires. Cela dit, les photos sont déjà très explicites.

Un maxi single qui grâce à son concept, ses bonus et sa qualité musicale donne envie d’écouter un nouvel album et surtout de s’éclater en concert avec eux !

Rendez-vous le 18 juin au Bataclan. Perso j’y serais !!!

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

2 réflexions sur “Jrock : Maximum the hormone – Greatest the Hits 2011–2011

  • J’ai envie de te proposer un partenariat avec mon blog ! Les chroniques de ces concerts (Maximum The Hormone, DEG, Bullet for my valentine, X Japan…) sont celles qui me manquent sur mon blog !
    Ça te dirait un double post ?

    J’adore ce groupe, grâce à Death Note 🙂 – je suis contente qu’ils soient au HF cette année !

  • oh why not tiens on peut s’écrire en privé : azalea AT wanadoo.fr 😉

Commentaires fermés.