Cinéma

Tron et Metropolis

Je suis contente j’arrive à tenir mon objectif de deux films nouveaux par semaine ! Peut-être arriverais-je aux 100 films cette année ?!

Tron10 – Tron
Synopsis :
Flynn, un concepteur de jeux vidéos qui s’est vu voler ses jeux vidéos par son ex-employeur, veut à tout prix récupérer une preuve qui lui ferait valoir ses droits. Avec l’aide d’Alan et de Lora, deux de ses anciens collègues, il infiltre le MCP (Maître Contrôleur Principal), un ordinateur avide de pouvoir à l’intelligence artificielle surdévelopée. Quand ce dernier découvre que Flynn veut s’infiltrer dans ses circuits, il le téléporte dans un jeu vidéo. Pour s’évader, Flynn devra compter sur l’aide de Tron, un programme indépendant inventé par Alan.

Avis : 1982. Ça nous parait si loin, c’est le premier film à utiliser des séquences retravaillées ou conçues par ordinateur. Et même si le temps à passer et que les effets sont plus bluffant maintenant, je trouve qu’à l’époque ils s’en étaient plutôt bien sorti !
C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le touche de Jean « Moebius » Giraud dans les costumes par exemple.
Quant à l’histoire elle est plutôt pas mal, et on comprend vite qu’elle soit devenue culte dans le milieu geek.

Note : 15/20

metropolis11 – Metropolis
Synopsis :
A Metropolis, une cité futuriste, les humains cohabitent avec les robots. Le gigantesque gratte-ciel Ziggurat abrite les élites de la société, tandis que les pauvres et les robots sont condamnés à une vie souterraine.
Le détective Shunsaku Ban et son neveu Kenichi enquêtent sur un trafic d’organes humains et font la rencontre du docteur Laughton, un scientifique rebelle. Ce dernier a conçu Tima, une merveilleuse fillette qui est aussi un androïde d’un nouveau genre. Celle-ci est destinée à trôner au sommet de Ziggurat.

Avis : Au commande Rin Taro, sur un scénario de Katsuhiro Otomo, d’après l’oeuvre d’Osamu Tezuka. Ces trois noms là sur un même projet font tout simplement rêver, et lorsqu’on regarde les guests inscrits au générique, on sait déjà que c’est un grand hommage que ce Metropolis ! Tezuka lui-même dans son manga original suivait la trame du Metropolis de Fritz Lang lui rendant un vibrant hommage tout en passant son propre message. Un message qu’il reprendra assez souvent d’ailleurs : Les excès de la technologie conduiront-ils l’humanité à sa perte ?
Techniquement c’est vraiment du très bon travail avec un soucis du détail époustouflant sur la ville. La musique est elle aussi très agréable.

Un animé à voir de tout urgence !

Note : 14/20

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

6 réflexions sur “Tron et Metropolis

  • Ah ben mince j’avais cru que tu parlais du dernier Tron !(alors qu’il sort que ce mercredi, oui je suis une quiche). Fraudrait que je le regarde en entier pour faire un rappel avant l’autre.
    2 films qui me tente bien en tout cas :3

  • Et tu vas voir dans le nouveau Tron, on retrouve Jeff Bridges avec la même tête que celui de 1982 c’est bluffant aussi =D

    Par contre, c’est moi où tu joues les ophtalmos à la fin du post XD

  • pichoune : non, justement on s’est regardé l’ancien avant le nouveau (pas sûr de pouvoir aller le voir cela dit…).
    Ils sont bien tous les deux faut pas hésiter ^^
    Galou : corrigé !! Ce qui me casse les pieds c’est la 3D ^^’ pas envie de mettre des lunettes en plus des miennes pendant 2h :/

  • Wai j’te comprends… d’autant plus que comme j’t’ai dis, elle sert pas à grand chose dans ce film. Alors déjà que je suis pas fan de 3D de base… il sera pas diffusé sans 3D dans certaines salles?

  • Faut que je cherche, mais comme j’aimerais de la VO c’est pas gagné :/

  • Faut que je vois le premier Tron, j’ai vu le nouveau mais même pas encore le film culte! tssss

Commentaires fermés.