LectureLivre

Les Fourmis – Bernard Webber

Un peu de lecture dans ce monde de cinéma et de musique …

Werber - les fourmisLes Fourmis – Bernard Webber
Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cents millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cents millions d’individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires… Ses armes aussi. Terriblement destructrices. Lorsqu’il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle entomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu’il va à leur rencontre. A sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces  » infra terrestres « , au fil d’un thriller unique en son genre, où le suspense et l’horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses. Voici pour la première fois un roman dont les héros sont des… fourmis !

Avis : Cela faisait longtemps que j’avais envie de lire ce livre au titre intrigant. Faire un livre sur des fourmis ? Il faut oser ! Book off et ses livres à 1€ m’ont donné enfin l’occasion de me plonger dans cette double intrigue.
Car oui il y a deux intrigues, celle des fourmis et celle des humains. J’ai plus accroché à la seconde qu’à la première quoiqu’elle soit bien trouvée malgré tout. La lecture est fluide, et on est vite pris par l’histoire, on veut savoir ce qui est arrivé aux humains dans cette cave et ce qui va advenir de ces petites fourmis.
Je comprends aussi qu’il n’y ait jamais eu d’adaptation de ce bouquin.

Sans dire que ce sera mon livre de chevet, c’est intéressant et bien pensé et ça vaut le coup de se pencher dessus, c’est un thème original qui change un peu de ce qu’on peut trouver en roman.

Note : 13/20

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Une réflexion sur “Les Fourmis – Bernard Webber

  • Ayant quasiment lu tous les Bernard Weber, je dois dire que la trilogie des fourmis fait partie des classiques de l’auteur et je ne peux qu’encourager à lire la suite.

Commentaires fermés.