Fantasmes et adolescence : Ça reste entre nous

Ça reste entre nous est un manga d’Haru Aoi publié dans le magazine Margaret et qui compte trois tomes. C’est son premier manga édité en France chez Kana.

Towako, présidente du conseil des élèves, est autant réputée pour sa moralité irréprochable, qui lui vaut la confiance des enseignants et des élèves, que pour sa haine apparente des garçons. Sa rencontre avec Yui, un élève plus jeune, va dévoiler un aspect caché de sa personnalité et engendrer le début d’une relation « interdite »…

Pour lire un extrait cliquez sur l’image © by AOI Haru / Shûeisha

Bon, « interdite », ça reste entre un manga pour adolescente, donc on va titiller un peu, mais ça va rester très soft. Cette relation n’est effectivement pas habituelle. Towako fait tout pour s’éloigner des garçons et pourtant elle crève d’envie d’en savoir plus sur le sexe opposé. Si elle compile dans son petit carnet des choses coquines qu’elle ferait bien avec la gente masculine, ça reste relativement mignon (de mon point de vue d’adulte qui en a vu d’autres…). Ils se rencontrent par hasard à la bibliothèque où elle fuit littéralement le jeune garçon. Yui intrigué, découvre le cahier et va vite se dire que c’est une bonne occasion de flirter avec la demoiselle puis qu’elle semble avoir l’envie de découvrir beaucoup de choses.

Je dois dire que le petit extrait que j’avais pu avoir en librairie m’a convaincu de lire la suite. Et je n’ai pas été déçu par le reste de l’histoire. Towako est curieuse, tout autant que Yui fasciné par la jeune fille. Pourtant elle rougit à n’en plus finir, et va jusqu’à lui proposer des choses alors qu’en vérité elle aimerait bien plus, mais n’ose pas demander. C’est chou !

J’aime beaucoup le design de ses personnages surtout les yeux et les expressions. Yui a vraiment l’air d’un ikemen qui sait ce qu’il veut et qui fera tout pour réaliser les fantasmes de la jeune Towako. Cette dernière cache un secret. Car oui ce n’est pas pour rien qu’elle se créé des fantasmes. Elle ne peut pas approcher les garçons et on comprend vite le pourquoi du comment, je préfère vous laisser lire le manga que de vous spoiler.

Ça reste entre nous n’est certes pas le manga de l’année, mais si vous souhaitez une série courte qui va droit au but alors n’hésitez pas à vous lancer.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.