Anime été 2020 : The god of highschool, l’anime qui décoiffe !

The god of highschool est un webtoon de Park Yong-Je diffusé sur Naver en Corée et que vous pouvez lire en français sur Webtoon en France gratuitement. Tous les lundis à 16h30 sur Crunchyroll.

Jin Mo-Ri jeune lycéen de 17 ans et ses nouveaux amis, Han Dae-Wi et Yu Mi-Ra, participent à un tournoi épique, empruntant leurs pouvoirs directement aux dieux. Si le gagnant verra tous ses vœux se réaliser, les participants découvrent qu’une mystérieuse organisation semble tirer les ficelles de cette compétition. Au fur et à mesure que les préliminaires se terminent et que les équipes se forment, le voile se lève sur la nature de la mystérieuse organisation et des sombres intentions de ses membres. Dans l’univers de God of High School, les humains sont capables de passer des contrats avec des dieux, entités spirituelles et d’autres créatures mythiques afin d’emprunter un peu de leur pouvoir et acquérir ainsi des capacités surnaturelles. Chaque dieu, héros ou créature mentionné plus haut prête des pouvoirs différents à ses descendants ou à des individus sélectionnés qui les invoquent pour signer un contrat avec eux.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont voulu nous en mettre plein la vue dans les premiers épisodes. Le réalisateur d’origine coréenne, Sung Hoo Park, s’en est donné à cœur joie. Il a bossé comme animateur ou storyboarder sur de nombreux projets. C’est le studio MAPPA (Banana fish, Dorohedoro, Yuri on Ice etc.) qui s’est occupé de réaliser l’anime avec leurs meilleurs animateurs. C’est la scénariste Kiyoko Yoshimura qui s’est occuper d’adapter le webtoon pour l’anime ce qui n’est jamais simple car la narration est totalement différente.
Rendons hommage aussi très bon travail de chara design de Manabu Akita qui donne une classe infinie à tous les personnages.
Côté musique, elles sont le fruit de la jeune d’Arisa Okehazama sous la coupe du producteur Yoshiki Kobayashi. Elle avait été interviewé par Crunchyroll et c’était intéressant de l’écouter parler de son travail.
J’ai eu un gros coup de cœur pour le générique de début Contradiction feat. Tyler Carter du DJ japonais KSUKE. Tyler Carter est un chanteur et musicien américain qui a déjà travailler avec ONE OK ROCK par exemple, il est l’un des fondateurs du groupe de metalcore Issues. C’est sans doute mon générique préféré de cette année, il va être compliqué de le détrôner. Celui de fin est plus convenu, mais sympathique aussi WIN interprété par le boy’s band coréen CIX.

La série en elle-même envoie du lourd, des combats chorégraphier de façon spectaculaire. Des prises de vues réels ont même été utilisé. Je vous encourage à regarder le making-of ci-dessus que Crunchyroll a mis en ligne, pour vous rendre compte du travail fourni par le studio MAPPA sur cette série et ses scènes de combats explosives. Vos rétines vont en prendre plein les yeux, quant au scénario il reste assez mystérieux, tout du moins au début.

Est-ce qu’il faut avoir lu le webtoon pour regarder l’anime ? La question se poser, surtout avec le 4e épisode qui est à la limite du compréhensible quand on ne l’a pas lu. J’avoue avoir eu un peu de mal car les premières chapitres sont franchement pas beaux et il faut attendre un bon moment pour que le style de l’auteur soit à la hauteur et que son style claque vraiment. Quoiqu’il en soit les pas moins de 115 chapitres sont déjà disponibles, et si vous en voulez plus et que l’anglais ne vous dérange pas et bien plus de 472 chapitres sont dispo sur la version anglaise.

The god of highschool est un anime qui fout la pâté à quelques anime de baston, sans révolutionner le genre scénaristiquement parlant, il donne malgré tout une furieuse envie de taper fort dans ses mains et de remercier Crunchyroll, Naver et MAPPA de nous proposer cette beauté !

Avis après visionnage

The god of hightschool a été une bonne série que j’aurais pris vraiment plaisir à regarder. Premièrement pour le soin qui a été apporté à l’animation et au combat en général. Et ce malgré un design assez particulier. Ensuite, parce que l’histoire est vraiment sympa. C’est certes une introduction à l’histoire principale du webtoon, mais c’est une bonne intro ! Aucune idée de s’il y aura une suite, mais ce serait bien !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.