Nos Précieuses Confidences le dernier Robico

Robico est l’autrice du manga Le garçons d’à côté, personnellement je n’ai pas lu le manga, mais j’ai vu l’anime sur Netflix. Je l’avais trouvé fort sympathique pourtant la fin n’avait pas été porté à l’écran. Il existe aussi un coffret chez Black Box de cet anime. Nos précieuses confidences est donc son dernier manga en date à paraître en France.  Au Japon, la publication vient tout juste de s’arrêter avec son ultime 7e tome. Une série qui sera donc courte, et qui devrait éviter les écueils des tomes à rallonges.

Nozomi Aïzawa voue depuis longtemps un amour caché à Azuma. Un jour, elle prend son courage à deux mains et lui adresse la parole à la gare, en rentrant du lycée ! Mais la réponse d’Azuma est pour le moins déconcertante… Au-delà de leur maladresse à tous les deux, et de leur difficulté à se comprendre, le dialogue se poursuit, et peu à peu la distance semble se réduire…

C’est une histoire toute mignonne, tout en douceur, pleine de sentiments tout doux et de tendresse. Nos deux lycéens vont apprendre à se parler. Parler pour se connaître et se comprendre. Azuma est un garçon qui reste à part, la tête dans ces livres, sans vraiment comprendre les autres et encore moins le sexe opposé. Au départ, il n’est même pas vraiment attiré par Aïzawa. Si elle la tout de suite remarquée et qu’elle le suit en mode stalkeuse, lui semble ne pas se rendre compte des personnes qui l’entoure. Au file du temps et au file de leurs conversations ils vont apprendre à se parler. Ce n’est pas si facile à cet âge, et encore moins au Japon. Pour Azuma c’est un peu la révélation, ses contacts avec les autres vont s’améliorer avec ces petites conversations. Pour Aïzawa c’est l’occasion aussi d’évoluer et de mûrir.

Les deux personnages sont attachants, et certaines situations sont assez drôle. C’est un manga avec pas mal de texte (l’autrice s’en excuse à la fin), mais c’est pour nous amener, nous lecteur, à réfléchir nous aussi.

Un passage est totalement culturel c’est lorsqu’Aizawa apprend à Azuma comment répondre aux filles de sa classe. C’est le fameux « tatemae ». Ce sont les opinions que l’ont va dire en public à d’autres personnes pour ne pas la froisser alors qu’en vrai le gars il s’en bat les reins des nanas. Et c’est un excellent exemple. Pour nous Français qui sommes souvent plutôt franc (pas toujours l’hypocrisie ça existe bien entendu chez nous aussi) c’est carrément énervant de la voir lui donner des conseils de ce genre. Mais ça marche. Forcément.

Mise en page et dessins très classique, mais c’est juste ce qu’il faut pour qu’on s’intéresse d’autant plus à leur histoire. C’est un titre que j’ai lu avec beaucoup de plaisir et j’attends la suite pour voir où leurs conversations vont les mener.

Nos Précieuses Confidences un joli manga qui commence plutôt bien. C’est plein de belles conversations et on voit leurs sentiments évoluer petit à petit. Ce premier tome se laisse lire avec plaisir.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.