Coup de cœur : Anemone no Shishuu

© m:m – Nihonbungeisha 2018

Cette fois je vais vous parler d’un manga encore inédit en France mais que l’on peut acheter en anglais sur le site RENTA! Il s’agit de Anemone no Shishuu (A Windflower Embroidery en anglais).
Pour lire les 1re pages, louer ou acheter le premier tome cliquez sur le lien : RENTA!.

Il s’agit du manga de m:m (prononcé mumu) Anemone no Shishuu qui est publié au Japon dans Melty Bullet Comics. On peut se le procurer, légalement, en anglais en démat sur le site Renta! J’espère de tout mon cœur qu’un éditeur français -IDP, Taifu ou un autre- puisse l’éditer en France car c’est une vraie petite perle.
Ce qui a attiré mon regard la première fois c’est la couverture dans le classement des chil chil awards. Après avoir lu les premières pages sur RENTA!, j’ai tout de suite su que je voulais la suite !

L’un de nos deux héros se nomme Julio c’est un jeune homme de 30 ans, gay et écrivain à succès. Malgré sa renommé dans l’édition, Julio mène une vie d’ours reclus dans sa tanière, gardant secrète sa véritable identité tout en nourrissant des sentiments d’infériorité face à sa sexualité et à son apparence. Son monde est bouleversé quand il rencontre un beau jeune homme de 17 ans nommé Angel. Face aux discriminations et aux préjugés du monde qui les entour, les deux hommes vont vite se rapprocher…

L’histoire se déroule aux Etats-Unis, Julio ne s’aime pas physiquement et malgré le succès de ses livres il se terre chez lui. Sa famille ne l’accepte plus depuis qu’il a avoué être gay. Angel malgré son jeune âge va lui insuffler l’envie de vivre et d’être aimer. De son côté Angel cherche quelqu’un de stable et rassurant qui l’encre dans la vie réelle.
Dans le langage des fleurs l’anémone symbolise l’abandon. Chacun des des héros ont été abandonné par une ou plusieurs personnes de sa famille. Ils vont tenter de se reconstruire ensemble.
C’est un récit beau et profond qui donne des papillons dans le ventre. L’alchimie entre ces deux personnages est juste parfaite. J’aime tout particulièrement le travail fait sur le découpage des planches sur le chapitre six. Le parallèle entre le passé douloureux de Julio et ce que lui apporte Angel dans le présent est juste parfait. C’est poétique sans être niais.
J’aime beaucoup le style de m:m, japonais avec une petite pointe plus occidentale qui rend ses personnages uniques. Il est aussi intéressant d’avoir un des deux héros qui n’est pas un canon avec des abdo saillants. Soyons franc on a rarement des garçons bien en chair dans le boy’s love.

© m:m – Nihonbungeisha 2018

Les nouveaux chapitres sont en cours de parution (on peut lire le chapitre 11 en VO sur le site de meltybullet), et bien entendu on s’imagine bien que tout ne va pas se passer sans quelques nuages à l’horizon. De quoi faire faire des bons à notre petit cœur… et aux leurs aussi !
Et puis voir apparaître au détour d’une page un petit album de My chemical romance ça fait toujours plaisir ! m:m vit en ce moment à Hokkaido avec ses animaux et semble avoir une vie bien loin du tumulte des grandes villes. J’adore son style graphique et j’espère bien suivre ses projets dans le futur. Elle discute pas mal sur twitter, c’est assez sympa de la suivre.

J’ai eu un réel coup de cœur pour cette histoire mélancolique, mais aussi pleine d’espoir. Loin des clichés du boy’s love habituel Anemone no Shishuu offre un duo atypique et pourtant très crédible. C’est sans doute une des forces de ce manga.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.