Découverte manhwa : Sign de Ker

Aujourd’hui je vais vous parler d’un manhwa, Sign, qui est disponible en anglais sur le site lezhin, un chapitre sort toutes les semaines est ne vous coûtera que 3 coins (Cliquez ici). Les deux premiers chapitres sont gratuits pour vous permettre de découvrir la série.

La première fois qu’on m’a vendu le plot de Sign, j’ai fait une tête bizarre. Je vous explique. Notre héros Soohwa est chômeur et a besoin d’un job pour payer ses factures. C’est totalement par hasard qu’il va trouver un emploi à temps partiel dans un café.
Le cafe Goyo est particulier, le café y est infâme et son gérant, Yohan, est sourd. Ce dernier propose des cours particuliers de langage des signes à Soohwa (Pour l’anecdote le terme « langage des signes » se prononce de la même façon que son nom).
Il y a un tout petit soucis la voix grave de Yohan a un effet très particulier sur Soohwa. Il le fait bander. Oui, son patron c’est le Barry White coréen. Il semble qu’il ne soit pas le seul à avoir eu ce soucis du coup Soohwa parle rarement. Notez que Yohan n’est pas sourd de naissance, il a eu un accident qui l’a rendu sourd…
Son collègue, Oh Gyoon, ne semble pas surpris et encourage même Soohwa a prendre des cours particulier de langage des signes avec Yohan.

La première impression de Soohwa est que Yohan est un ours, il est grand et costaud, mais n’est pas bavard (et pour cause). Assez rapidement, Yohan va donc s’occuper du petit problème de Soohwa. Oui, comme ça tranquille, parce qu’entre potes faut bien s’entraider et surtout il ne veut pas répéter les erreurs du passé. Commence donc une relation totalement inédite entre nos deux hommes. Un sex friend où ils vont se découvrir mutuellement.

On apprend à connaître son collègue, Oh Gyoon et sa famille plus importance qu’il n’y paraît au premier regard. Parce qu’entre deux scènes bien chaudes, on apprend petit à petit ce qui est arrivé à Yohan. La relation des deux hommes va aussi évoluer au fil des deux saisons. Je vous laisse découvrir en quoi en lisant le manhwa.

La situation initiale est totalement casse gueule il faut bien l’avouer, dans d’autres boy’s love ça aurait tourné au vinaigre et on aurait eu des situations scabreuses. Pourtant l’auteure a su en faire un couple adorable et attentionné l’un envers l’autre. Ils font des erreurs, car qui n’en fait pas, mais s’excusent toujours. C’est safe !

Les dessins sont agréable, même s’il est encore hésitant, l’histoire est assez prenante pour qu’on laisse de côté les quelques petits défauts. Les scènes plus hot sont particulièrement bien réussies. J’ai totalement craqué pour Soohwa et Yohan qui sont vraiment trop mignons l’un envers l’autre.

Je vous encourage à supporter l’auteure, Ker, en achetant son oeuvre qui est disponible en anglais de façon officielle pour quelques euros chaque semaine (cliquez ici). Dernièrement elle a lancé un appel sur son compte twitter pour ne pas lire les versions piratées. @KER_NIM

Sign est un manhwa passionnant et qui ravira sans doute les amateurs de boy’s love. Attention, tout de même, il s’adresse à un public adulte et averti.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.