La sélection, cette fois c’est la fin

DSC_0047_1Cette fois c’est bel et bien la fin. Après avoir vécu les aventures d’America, celles de Eadlyn, sa fille, prennent fin aussi. Le best-seller international de Kiera Cass prend fin.

La sélection 5 La couronne de Kiera Cass 

Résumé : Il ne doit en rester qu’un.
Vingt ans après la Sélection d’America Singer, et malgré l’abolition des castes, la famille royale d’Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l’heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.
Sa mère à l’article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l’amour et du pouvoir, détestée par une partie de l’opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.
Devenir femme, épouse et reine en l’espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le cœur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l’écouter

Avis : Un prétendant sort du lot, ainsi qu’un invité surprise.  Et sans vous spoiler je suis contente du choix qui a été fait, même si il arrive un peu soudainement.

La Sélection c’est mon péché mignon, la série que je ne devrais pas aimer parce que c’est cul-cul, totalement irréaliste et superficiel. Qui plus est Kiera Cass à un style très simple, sans description, sans artifice. C’est presque un scénario tant le récit est dépouillé. Et ça ne plaira pas à tout le monde.

MAIS VOILA CHEZ MOI CA MARCHE ! Je ne sais pas comment expliquer ça… Je devrais haïr ces livres, et pourtant à chaque fois je les dévore. Peut-être que cela me plait car justement il n’y a aucun chi-chi on va droit au but, les personnages sont tous attachants. Je ne sais pas. Ce que je peux dire c’est que je trouve que c’est un échappatoire très sympathique et très frais. Je n’attends rien d’autres que d’être dépaysé avec La Sélection.

Par rapport au tome précédent, il y a eu un gros travail sur Eadlyn qui est bien plus intéressante. J’avais envie de la virer -comme son peuple- alors que cette fois j’étais à fond avec elle. A n’en pas douté c’est l’effet voulu. C’est un joli tour de force, sans pour autant dénaturer le personnage.

Cette fois Kiera Cass passe à un autre projet et laisse Illeá et sa nouvelle reine pour partir vers d’autres aventures. Illeá était une belle saga, et j’en garderais beaucoup de bons souvenirs. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.