Les différences qui rapprochent dans Take me home

Take me home est un one-shot de m:m. Il était prépublié dans le Charles Mag Omegaverse. Elle débute sa carrière en 2018 avec A Windflower Embroidery dont j’ai parlé sur le blog. Enorme coup de cœur pour moi, depuis je suis sa carrière avec intérêt. C’est aux éditions Hana que l’on peut découvrir cet omegaverse.

C’est quoi l’histoire ?

Darren, alpha, est un employé de bureau qui ne s’entend pas avec grand monde à cause de son tempérament distant et méprisant. Un jour de pluie battante, il découvre dans une rue un oméga en chaleur à moitié inconscient. Incapable de l’abandonner à son sort, il le ramène à contrecœur chez lui et l’héberge pour la nuit. Le lendemain, il demande à l’homme de partir, mais celui-ci, qui ne parle pas sa langue, ne le comprend pas et parvient juste à lui communiquer son nom : Keita. Darren n’aspire qu’à une chose : retrouver le calme et la tranquillité de sa maison. Mais l’oméga est sans abri, sans le sou et affamé et Darren se sent coupable de le renvoyer à sa vie misérable…

© M:M / MEDIASOFT LTD.
Errance et désespoir 

J’avais acheté le manga en version originale quand il était sorti au Japon car j’ai vraiment aimé son traitement de l’histoire des deux héros dans A Windflower Embroidery. J’ai hâte de découvrir une de ses œuvres dans le contexte d’un omegaverse. Elle a choisi de mettre avant les différences entre apha et omega, mais surtout les différences de culture. Keita rejeté, ère aux Etats-Unis, plus loin dans le récit vous comprendrez pourquoi. Il tombe sur Darren qui n’a pas envie de voir son quotidien bouleversé et qui va pourtant devoir apprendre à communiquer avec le jeune homme. Keita de son côté ne connait qu’une seule façon de remercier son sauveur… avec son corps. Sauf que Darren se sent trop mal pour accepter ce genre de choses. Par la suite on va en apprendre plus sur Keita qui a vécu un véritable drame pour en arriver là.

Trouver son chez soi

Le one shot aborde différences sujets comme la non envie de fonder une famille, les rapports alpha et omega, et les différences de culture. La communication dans un couple est un socle fort pour une relation durable. Là encore nos deux hommes vont devoir passer outre les barrières de la langue pour apprendre à connaître les douleurs et les désirs de l’autre.
A la fin du volume vous retrouverez une histoire courte paru dans un omnibus ayant comme thème les hommes d’âge mûr. Je l’avais déjà acheté et c’est un plaisir de pouvoir lire cette très mignonne histoire courte en français.
m:m a un trait qu’on reconnait entre mille, son style est à mis chemin entre le manga et une inspiration des comics américains, sans pour autant perdre ses origines japonaises. C’est intéressant d’avoir des personnages occidentaux et un contexte international.

Take me home est un excellent one-shot que j’ai adoré. Même si vous êtes réticent à l’omegaverse l’autrice en fait un récit fort et très bien écrit. Je recommande chaudement ce premier titre à arriver chez nous. En espérant voir venir ses prochains titres.

Public : +16 ans – sexe

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.