Qui aura le coup de foudre pour Denjin N ?

Denjin N est un manga en quatre tomes de Yuu Kuraishi au scénario et Kazu Inabe au dessin, sur un concept original de Kuu Tanaka. Du duo de dessinateur et scénariste on connait déjà Fortress of apocalypse et Starving Anonymous toujours édité par Pika.

De quoi ça parle ?

Nasu, loser notoire vivant chez sa mère alcoolique, travaille comme véritable larbin dans une supérette. Son seul plaisir dans la vie est d’encourager Misaki Kanzaki, petite idole d’un groupe sans grand succès, à travers son casque de réalité virtuelle. Mais à la suite d’un accident aussi tragique qu’extraordinaire, il se retrouve capable de “posséder” n’importe quel système électrique… “N” décide d’utiliser ce pouvoir afin d’éliminer tous ceux qui seront sur le chemin de Misaki !
La police fait alors appel à deux frères médiums pour traquer ce tueur en série omnipotent.

Pour lire un extrait cliquez sur l’image © Yuu Kuraishi Kazu Inabe Kuu Tanaka / Kōdansha Ltd.
Après la vie, une 1re vie

Je ne suis pas friande d’histoire horrifique ou gore, en revanche j’aime bien les thrillers. N’ayant pas lu ni Fortress of apocalypse ni Starving Anonymous, leur univers m’était totalement inconnue. Le héros est donc un loser, qui une fois décédé possède le pouvoir de “posséder” n’importe quel système électrique et devient ainsi un psychopathe meurtrier. Les personnes qui vont se mettre au travers de sa route ou de celle de la carrière de Misaki Kanzaki vont mourir. Et pas d’une simple électrocution. Non, non, non. Ils vont souffrir dans des accidents atroces. On va cocher les cases des classiques du genre : porte, ascenseur, bus etc. C’est sale, avec du sang et des intestins en pagaille.

Le sang et les larmes

Arrive donc les deux frères médiums, qu’on pourrait comparer à L, mais en double. Des capacités hors normes, du style et des poches sous les yeux. C’est archi cliché, mais pourquoi pas. Les deux jeunes hommes vont tout de suite comprendre que le tueur contre n’importe quel équipement, même votre smartphone.  La question est de savoir s’ils vont pouvoir arrêter Nasu, ou s’ils ne vont pas aussi y passer.
De son côté la jeune idole, Misaki, n’en mène pas large. Elle comprend aussi assez vote que ces morts autour d’elle ne sont pas le fruit du hasard. Cette dernière commence très vite à avoir la trouille et se demande bien qui peut vouloir l’aider de cette façon.

Denjin N est un manga dégoulinant de sang et de viscères, il est a recommandé aux amateurs du genre qui devrait y trouver leur compte, même si le manga semble très classique.

A partir de 16 ans - meurtre - thriller - sang

En partenariat avec

Chronique pour le Cri du mochi

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.