Du manga à l’anime : Faraway paladin

© 2017 Okuhashi Mutsumi, OVERLAP

Faraway paladin est à la base une série de romans écrits par Kanata Yanagino, illustré par Kusaga Gin. Le manga, prépublié dans le magazine Comic Gardo, est dessiné par Okuhashi Mutsumi et compte déjà 8 tomes. En France, si le light novel est inédit, les six premiers tomes du manga sont disponibles chez Komikku. L’anime est diffusé sur Crunchyroll avec un épisode tous les samedis à 16h30.
L’auteur est très actif sur twitter et n’hésites pas à communiquer avec les fans en français. Ce dernier est très impliqué et ça fait réellement plaisir à voir !

Mais de quoi ça parle ?

Lassé de la vie, William se voit offrir la chance d’être réincarné dans un monde de magie. Il y est élevé par le plus improbable des trios : Blood, un guerrier squelette, Marie, une prêtresse momie et Gas, un fantôme magicien. Ces trois morts-vivants veillent sur le jeune homme et lui enseignent de nombreuses choses dont l’art du combat et de la magie. Très sévère avec lui, sa nouvelle famille lui cache de nombreuses choses sur la vraie nature de ce qui l’entoure ou encore la raison de son entraînement.
Dans ce monde étrange, la magie est invoquée par les mots qui descendent tout droit des pouvoirs des dieux créateurs. William fait de son mieux pour devenir un combattant aguerri, mais alors qu’il cherche à percer les mystères de ses mentors, il leur dissimule également un élément de la plus haute importance : il se souvient parfaitement de sa vie antérieure !

© by Children’s Playground Entertainment
Dans un pays lointain…

Je débute par l’adaptation la plus récente à savoir l’anime… J’ai commencé en regardant le premier épisode lors de sa sortie. J’ai été agréablement surprise. L’esthétisme et l’ambiance générale changent des autres isekai. Children’s Playground Entertainment a apporté un soin évident à la réalisation de l’anime. La série est réalisé par Yuu Nobuta et scénarisé par Tatsuya Takahashi. Animateur et chara designer le travail de Kouji Haneda apporte un vrai plus à l’ensemble. Beaucoup trop d’anime fantasy et/ou isekai sont mal réalisé. Ici ce n’est pas le cas, on sent vraiment qu’un soin particulier a été apporté à la série !

A la fin du premier épisode on est déjà dans la seconde moitié du premier tome du manga. Ca avance vite, mais sans perdre de vue l’histoire originale. Le rythme est juste un peu plus soutenu, mais on retrouve toutes les scènes importantes. J’apprécie aussi que les rôles importants soient tout autant des femmes que des hommes et qu’on n’ait pas besoin d’un harem autour du héros pour titiller les hormones des lecteurs. Pas de trucs malsain ou inappropriés dans Faraway paladin. Ce titre porte une histoire bien construite et très intéressante dotée de personnages attachants.

Couverture du 1er roman © 2016 Yanagino Kanata
Une quête sans âge

Du coup, j’ai eu envie de lire le manga qui était dans mes étagères. Merci à mon compagnon qui l’avait déjà repéré. Je nais pas de soucis quant à l’ordre de mes lectures, comme j’aime beaucoup lire une histoire sur divers média ça ne me dérange pas de sauter de l’un à l’autre et de découvrir et redécouvrir les adaptations sous diverses formes. Le manga prend en effet son temps avec de long dialogue entre les personnages. Ils mettent en place le fonctionnement de ce nouveau monde, on apprend qui est William notre héros et s’il reste bien des zones de flous, c’est pour mieux nous donner envie de découvrir la suite.
Willam est un héros intéressant, plein de fêlures, il prend vraiment cette réincarnation comme une nouvelle chance et de ne surtout pas vivre ce qu’il a déjà vécu. Il va devoir apprendre pendant de longues années, rien ne lui arrive tout cuit dans la bouche. On est sur une vraie histoire d’apprentissage.

J’aime la fantasy depuis que je suis ado, et j’ai toujours un peu de mal avec cette mode qui dure depuis fort longtemps de n’avoir que des ersatz de jeux vidéos au format télé ou papier. Des scénarios vus et revus que -de base- je n’aime pas. Faraway paladin est donc pour moi une bouffée d’air frais, de la fantasy comme j’aime en lire depuis fort, fort longtemps.

Amateurs de fantasy qui ne ressemble pas à un RPG foncez regarder ou lire Faraway paladin. Autant le manga que l’anime les deux valent le coup.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.