Découverte BL : Reverse

YUITSU a débuté en tant que mangaka en 2016 avec des histoires courtes, puis elle s’illustre dans deux one shot avant de publier Reverse en 2018 dans le drap (Core Magazine). Grâce à IDP boy’s love on peut profiter de ses dessins et d’une adaptation française.

Le pitch

Ukishima est un policier qui enquête sur des affaires de meurtre. L’adrénaline des moments dangereux lui procure toujours une excitation qu’il a du mal à assouvir.
Un soir, après avoir attrapé un coupable de façon spectaculaire, en rentrant chez lui, il tombe sur un homme qui vient de se faire passer à tabac dans une ruelle. Inquiet pour lui, il l’emmène avec lui pour le soigner. Mais l’homme, qui répond au nom de Makabé, remarque son excitation, et la nuit prend une tournure très différente de ce qu’imaginait Ukishima.
Ce qui n’aurait dû être qu’une histoire d’un soir se complique fortement lorsqu’Ukishima retombe sur Makabé, mais cette fois dans le cadre d’une enquête pour meurtre…

La relation entre Makabe et Ukishima n’est clairement pas seine, mais ne sont-ils pas tous les deux déjà borderline avant de se rencontrer ? Ukishima bande dès qu’il a un trop plein d’adrénaline et Makabe en profite allègrement. C’est un thème qu’on peut voir de temps en temps dans le BL traité avec plus ou moins d’intérêt. C’est avant tout une histoire de désir, un poil masochiste et clairement l’amour ne surviendra que bien plus tard et jamais de façon mignonne ou niaise. On est pas là pour ça !

Comme c’est le cas pour de nombreux one-shot l’histoire aurait mérité sans doute plus de pages, et un développement moins dense ce qui oblige à quelques raccourcis.

Sexy boys

Je dois dire que malgré l’histoire franchement tendue du string et bien j’ai bien aimé. Je sais, je change. Déjà par que les dessins sont magnifiques, les deux protagonistes sont deux beaux gosses aux corps absolument parfaits. Sur ce point YUITSU nous régale. Si l’histoire ne révolutionne en aucun cas le genre, je dois dire que j’ai passé un agréable moment de lecture. Un policier, un suspect, est-il coupable ? Ukishima n’est-il pas en train de se fourvoyer et de perdre totalement les pédales ?

Les scènes de sexe sont très belles et très sexy, elles sont aussi nombreuses, ce titre est donc réservé à un public adulte et qui n’a pas froid aux yeux. Imaginez par d’autres auteurs, j’aurais sans doute sauté au plafond, mais Reverse m’a juste entraîné dans une enquête sexy à souhait et haletante.

Reverse est un titre qui s’adresse à un public averti, je le redis pour que ce soit bien clair. Des scènes peuvent choquer les plus sensibles. Mais ce one-shit ravira les fans d’histoires tordues mais sexy. Si ce n’est pas le titre de l’année, il fait parfaitement le job ! 

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.