Nouveauté française coup de cœur : Nova

Née dans les années 90, Caly dessine depuis son plus jeune âge. En 2007 elle commence sa première série MaHo-Megumi qu’elle lance en auto-édition l’année suivante (série en cours 6 volumes). Repérée par les Éditions H2T, elle sort en 2017 sa première série éditée Hana no Breath, une romance adolescente en deux volumes. Cette on l’a retrouve avec un shōnen : Nova dont le premier tome vient tout juste de sortir.

Leur mission : vous sauver de vous-même !
Suite à la chute d’une météorite, des parasites extra-terrestres nommés EKSAA se sont propagés sur Terre, contaminant certains êtres humains. Leur effet : exacerber les instincts violents de leur hôte, le rendant agressif, voire dangereux. Rease, un collégien de 13 ans, mène une vie plutôt ordinaire jusqu’au soir où une jeune femme du nom de Nova, envoyée par une mystérieuse Organisation, débarque dans sa chambre pour examiner son cas. Le garçon semble réagir étrangement aux EKSAA présents chez les contaminés.

Pour lire un extrait cliquez sur l’image – NOVA © 2020 Caly / Editions H2T

J’avais déjà beaucoup apprécié sont précédent titre Hana no Breath, une romance très douce et très mignonne, j’étais donc très enthousiaste quand j’ai reçu Nova son nouveau titre. Sachant qu’en plus l’univers allait être totalement différent évident une redite. Soyons clair dès le départ c’est un gros coup de cœur !

Rease fait la connaissance de Nova, débrouillard et  il arrive à la faire accepter chez lui alors que sa mère ne l’a connait pas et qu’elle est plus âgée. Caly nous raconte : « Une grande partie de mes scénarios ont commencé à germer dans ma tête à l’adolescence, c’est pourquoi la plupart des personnages ont l’âge que j’avais à l’époque. De plus l’adolescence est une période de la vie où l’on n’est pas encore « défini » : on se pose des questions sur qui l’on est, sur la place que l’on pourra trouver dans la société, sur ce que l’on veut devenir… ». Une histoire qui remonte à loin et qui nous parle à tous, même si c’est de la SF en fond. On s’identifie rapidement à Rease et Nova. Elle s’est créer des personnages attachants pour qui on partage les émotions. Et aussi parce qu’on a tous eu envie de vivre de grandes aventures quand nous étions ado. On replonge dans cette période où tout est possible, mais où on se frotte à la réalité et la maman ou le vétérinaire remet un  peu en place la fouge de la jeunesse. Pourtant Rease avance vers un destin qu’il ne contrôle pas (ses mains en sont la preuve).

Première chose qui m’a frappé graphiquement c’est très joli, la mise en page comme les dessins sont bien pensés. Elle possède un trait très léger, avec personnages très expressif. Je suis fascinée par le rendu des cheveux, c’est con mais j’adore. Je suis souvent critique envers les dessinateurs occidentaux, parce qu’ils n’ont pas forcément le niveau japonais, mais ici ce n’est pas le cas, ou plutôt c’est le cas Caly a bien le niveau ! C’est un plaisir à lire tant pour les yeux que pour le développement du scénario. Et c’est ce second point qui m’a aussi plu l’histoire et les personnages sont bien mûris, bien écrits. Même les personnages secondaires ont de l’épaisseur. J’aime aussi le fait qu’on est un petit rappel à Hana no Breath et à la réalité car Rease a bien deux mamans et un papa absent. Car c’est aussi ça la vie.

Bref, ne boudez pas votre plaisir et jetez-vous sur Nova !

Nova est un gros coup de cœur, un mélange de SF et de vie quotidienne. J’ai hâte de lire la suite et de découvrir les secrets des parasites extra-terrestres EKSAA.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.