A lire en numérique : Our Colorful Days

Gengoroh Tagame est le mangaka gay le plus publié en France et l’un des plus connus dans le monde. Edité d’abord chez H&O éditions pour un public bien ciblé et averti. Il connait la consécration avec Le Mari de mon père édité chez Akata et qui le fait connaître à un plus large public. Un manga tranche de vie, pédagogique mettant à plat des préjugés sur l’homosexualité. Si le récit se déroule au Japon il fait échos à une méconnaissance universelle. Il continue toujours dans le magazine Gekkan Action avec un nouveau titre grand public : Our Colorful Days. Ce manga tranche de vie est édité en numérique (simultrad) par Akata avec déjà 16 chapitre au compteur. La version papier sera (si tout va bien) publié fin juin 2020.

Our Colorful Days c’est tout d’abord l’histoire de Sora lycéen, qui aime en secret Kenta, son camarade de classe. Même à Nao, son amie d’enfance, il n’a jamais avoué qu’il est gay. Pourtant, quand un jour en classe, à force d’entendre les blagues homophobes des autres garçons, il ne supporte plus le poids du secret, il décide de sécher les cours.

Pour cette histoire, Gengoroh Tagame, nous fait ressentir ce que ce jeune garçon vit en étant gay au lycée tout en devant le cacher à tout le monde. Ce qui provoque un quiproquo avec sa meilleure amie. Il fait la rencontre d’un homme gay lui aussi, assumé semble-t-il, et qui tient un petit café. Mais est-ce si simple que ça au final ?
Il pose un œil bienveillant sur cet adolescent qui se cherche, et cherche des réponses sur lui-même, son avenir et ses relations avec les autres. Ne vous attendez pas à une romance, car on zappe assez vite le camarade de classe pour se concentrer sur Sora et son entourage en dehors du lycée. Qu’à cela ne tienne le récit est intéressant, même si je me suis demandée où il voulait en venir, tout se dessine au fil des chapitres. Il faut laisser le temps à l’auteur de vous poser les bases pour apprécier les messages véhiculés.

J’achète, Our Colorful Days, depuis le lancement du premier chapitre et si j’ai eu un moment de flottement où je me demandais où voulait en venir l’auteur, j’attends toujours avec impatience chaque chapitre publié. Gengoroh Tagame sait toujours comment nous donner à réfléchir tout en écrivant la vie quotidienne d’un jeune homme gay, artiste dans l’âme. L’art va permettre à Sora d’exprimer ce qu’il garde au fond de lui. C’est là encore un message fort et important.

J’attends avec impatience la sortie papier de Our Colorful Days qui permettra je l’espère à tous de découvrir la nouvelle oeuvre tout public de Gengoroh Tagame.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.