Lecturemanga - manhwa - manhua

Les suites manga de la semaine partie 2/2

Je reçois assez rarement les suites des mangas dont on m’envoie le premier tome. Jusqu’à maintenant je postais avant tous les stories sur instagram et un message sur twitter. Pour 2023, j’ai décidé d’aller un tout petit peu plus loin et de leurs consacrer un article. Ce sera le plus régulièrement possible. Encouragez moi à tenir le rythme !!

Ranking of kings tome 7

Miranjo a fomenté l’assassinat de la précédente reine… et, désormais aidée d’Apeas, celui de Hiling ! Heureusement, le brave Dorshe est prêt à donner sa vie pour la protéger. Mais, malgré sa robustesse hors du commun, le garde royal a bien du mal à repousser l’assaut conjoint des monstres sanguinaires et des criminels échappés des geôles des Enfers…
De leur côté, le prince Bojji et les chevaliers de Desha sont en route pour secourir le royaume. Seulement, pour l’atteindre, il leur faudra se débarrasser du redoutable Ouken, la fine lame diabolique…
Le talent d’écriture de Sosuke Toka ne se dément pas. Des personnages qu’on avait du mal à supporter au début, prennent une autre dimension. Ses personnages ne sont pas noir ou blanc, mais bien plus subtil qu’il n’y paraît au départ. C’est un bonheur de lire chaque tome de Ranking of kings.

Article tome 1

Gate au de-là de la porte tome 18

Itami et la troupe de scientifiques qui l’accompagnent arrivent à Kunappuni, sur les conseils de la déesse de l’au-delà, Hardy. Ils y découvrent une étrange brume noire, qui semble être la cause de l’ouverture de la porte. Fermer la porte définitivement ne semblant pas être une solution réaliste, Leilei propose une toute autre alternative pour résoudre le problème…

Je n’ai jamais écrit sur le manga, pour la bonne raison que je suis principalement l’anime. Mais le manga est bien entendu sur mes étagères depuis un moment. Si on échappe pas à une petite scène de bain sexy, le reste de l’histoire se concentre sur la stratégie. Gate au de-là de la porte est un isekai passionnant bien écrit et ultra qualitatif sans doute trop peu connu.

Reincarnated as a sword tome 5

Dans le nid d’araignées, Fran tombe dans un piège effroyable et se retrouve séparée de Professeur et d’Amanda. Un montre au nom d’Araignée perfide la prend en embuscade !! Pendant ce temps, Professeur tente le tout pour le tout et utilise la compétence « Invocation de familiers » dans le but de retrouver sa porteuse disparue !! Loup onx, obéis-moi !!

Là encore, j’ai avant tout vu l’anime avant de lire le manga. Comme c’est assez souvent le cas le manga est plus joli et surtout plus rythmé que l’anime. Là où je m’endormais parfois sur un épisode, le rythme est plus soutenu dans le manga. Le petit bonus écrit par Yū Tanaka est toujours le bienvenue dans cet genre d’adaptation.

 

Interspecies reviewers tome 5

Dans un monde où cohabitent humains et démons, géants et centaures, fées et sirènes, l’aventure tend les bras à tout un chacun. Mais que vous soyez sensible ou non à l’attrait des épées et des boules de feu magiques, un tout autre genre d’aventures s’offre également à vous. Des établissements spécialisés pour les personnes en quête de belle compagnie ont éclos à travers tout le continent, et les « succubes » qui y officient ont autant de tours dans leur sac qu’il y a d’espèces en ce bas monde. Que vous souhaitiez draguer la dragonne, monter la minotaure ou harponner la harpie, il existe un cabaret de succubes pour vous ! Et pour vous permettre de savoir à l’avance si votre route vous mène à un lupanar de luxe ou dans un bordel crasseux, n’hésitez pas à consulter les critiques de Stunk et de ses joyeux compagnons : ils sauront vous renseigner !

Nos amis continuent la tournée des bordels de leur univers. Attention ce n’est pas à mettre entre toutes les mains, mais si vous avez de l’humour et que rien ne vous choque alors chaque chapitre est un moment très drôle. Interspecies reviewers est une comédie sexy et drôle pour les amateurs/amatrices de fantasy dévergondé(e)s, et qui sort un peu des clous. On sait dans quoi on se lance quand on achète un tome et on assume !

Article tome 1

Article sur l’anime

 

 

Service presse

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.