Lecturemanga - manhwa - manhua

Chroniques des 7 cités, la Terre après le Grand renversement

Chroniques des 7 cités est un manga dessiné par Ikumi Fukada alias KOTTERI (Veil). D’après le roman de Yoshiki Tanaka sorti en 1990. Le romancier Japonais est connu pour ses œuvres emblématiques de SF et de fantasy : Les héros de la galaxie ou encore The Heroic Legend of Arslân. L’éditeur français Noeve grafx s’est donc penché sur cette œuvre terminé en cinq tomes sur la stratégie militaire.

De quoi ça parle ?

En 2088, l’axe de la Terre bascule de 90°, causant des catastrophes en chaîne qui laissent l’humanité au bord de l’extinction, la poignée de survivants réfugiée sur une colonie lunaire. Trois ans plus tard, certains reviennent peupler la Terre et y bâtissent sept cités, à des endroits stratégiques. Mais entre dispute des ressources, auto-défense et luttes de pouvoir, ce n’est pas vraiment l’unité qui règne sur le nouveau monde…
Chaque gouvernement rivalise alors de stratégies militaires et d’intrigues politiques pour que sa cité tire son épingle de ce jeu dangereux.

© Yoshiki Tanaka / Ikumi Fukuda / KODANSHA Ltd.
De la lune à la terre

Lors de mes recherches sur la carrière de KOTTERI à la sortie de Veil, j’étais tombée sur cette autre série de l’autrice. Je ne pensais pas à ce moment là que Noeve Grafx allait la traduire, j’étais très heureuse lors de son annonce. Voir un roman de Yoshiki Tanaka couché sur papier par cette talentueuse dessinatrice ne pouvait que me plaire. Férue d’Histoire avec un grand H, la stratégie militaire m’a toujours fascinée. Même si la guerre c’est moche, voir se dessiner des tactiques et des plans militaires reste passionnant. Ikumi Fukada va collaborer avec le scénariste Carlo Zen (Tanya The Evil) sur un nouveau manga avec comme toile de fond de la stratégie militaire.
Mais revenons à nos moutons où plutôt à nos soldats. La terre à perdu la tête. Bien des années plus tard le monde n’a plus grand chose à voir avec ce que nous connaissons. Les humains qui ont survécu n’ont malheureusement pas perdu leur envie de se taper dessus. Les colons terriens sont livrés à eux même et les intrigues politiques se jouent entre les sept villes. Le manga nous propose plusieurs histoires. Le premier tome est passionnant. Pourtant, les différents personnages sont introduits rapidement. Chacun à sa propre personnalité et on s’y attache assez vite.

Univers passionnant

Alors, qu’un système de défense orbitale est installé au dessus de la terre, il détruire tout ce qui vole à plus de 500 mètres dans les airs. Aucun missile ne peut être lancé depuis le sol. Cependant, nos militaires ont de la ressource et font la guerre autrement. Dans ce monde moderne, ils reviennent au basique. Bataille navale ou terrestre, ils font avec les moyens du bord. Si certaines choses diffères de la réalité comment ne pas penser à la bataille du fleuve Yalu de 1894 entre la Chine et le Japon ? Un peu quand même.
J’ai dévoré le manga, cependant si vous n’êtes pas féru de ce genre de manga, ne vous attendez pas à retrouver Veil si ce n’est dans les traits de certains personnages. On n’est loin de la douceur et de la délicatesse. Et en même temps, on est sur un titre tout en finesse. C’est un plaisir à lire, jamais trop verbeux, toujours accessible et captivant.

Chroniques des 7 cités est pile ce que j’attendais de lire. Un récit passionnant sur la stratégie miliaire. 

Public : + 16 ans

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.