Drama et sériesTV

Trop beau pour être vrai : My Beautiful Man

My Beautiful Man est un drama adapté du roman Utsukushī kare de Nagira Yuu illustré par Rikako Kasai. Gros succès au Japon le roman comptera au total 4 tomes. En 2015, le premier tome avait été sacré meilleur roman de l’année aux Chil chil awards. La série, elle, compte six épisodes et elle est réalisée par Mai Sakai et disponible sur Viki.

C’est quoi l’histoire ?

Sans amis, avec de mauvaises notes et souffrant de bégaiement, Hira Kazunari n’apprécie pas vraiment sa vie de lycéen. Sans rêves et sans ambition, son seul passe-temps est de prendre des photos de sa vie quotidienne. Alors qu’un nouveau semestre débute, Hira ne s’attend pas vraiment à ce que les choses changent, mais il est complètement surpris lorsqu’elles prennent une mauvaise tournure.
Sauvé d’une situation terriblement inconfortable par nul autre que le « roi » de la classe, Kiyoi Sou, Hira ne peut s’empêcher d’éprouver des sentiments d’admiration qui risquent de le submerger. Malgré tous ses efforts pour résister, Hira se retrouve rapidement follement amoureux du très beau Kiyoi, mais ses chances de conquérir son cœur sont minces vu leurs situations opposées dans la classe. C’est du moins ce qu’il pense. En découvrant le rêve secret de Kiyoi tout à fait par accident, Hira comprend vite que quelque chose d’important les lie.
En partageant un secret aussi important, Hira et Kiyoi se rapprocheront-ils lentement, ou cela deviendra-t-il la barrière qui les séparera ?

Amour ou obsession ?

Si vous lisez du boys love depuis longtemps, sans doute ne serez-vous pas perturbé.es par l’aspect un peu dérangeant de cette relation. Hira le héros est amoureux de Kiyoi qu’il admire littéralement, jusqu’à en devenir vraiment dérangeant. Il pense que ces sentiments ne seront jamais réciproques. Il est timide, s’affole de tout, et n’a absolument pas confiance en lui. Kiyoi est totalement inaccessible pour lui. Il peine à lui parler. Quand il découvre son secret il est heureux de pouvoir partager quelque chose avec lui. L’admiration totalement maladive d’Hira est au centre de leur histoire, tant dans ce drama que dans la suite en roman. On peut être mal à l’aise, ou bien apprécier ce genre de récit. Au final, j’ai bien aimé ce drama, assez court, mais bien réalisé. Hira m’a fait mal au cœur, mais c’est quand un 3e larron arrive que Kiyoi dévoile vraiment ses propres sentiments.
C’est totalement chaste pour vos yeux, on regrettera les baises toujours trop sage en comparaison des drama Thaïlandais ou Taïwanais. Vous pouvez le regarder en toutes tranquillité. Après, si le comportement d’Hira peut paraître un  peu bizarre, il n’est jamais violent, ou effrayant. Kiyoi s’accommode plutôt bien du côté bizarre de son ami. Qui somme nous pour le juger après tout, j’ai vu des couples beaucoup plus toxique. Ils manquent surtout de communication entre eux.

Le casting

Au casting on retrouve Riku Hagiwara dans le rôle Hira Kazunari. Jeune acteur de 22 ans il est originaire de Saitama, il a déjà beaucoup joué dans des drama (Video girl ai, Associate Professor Akira Takatsuki’s Inference) et films (March Comes in like a Lion, Shino ne sait pas dire son nom). Yusei Yagi interprète Kiyoi Sou. Originaire de Tokyo, il est danseur et chanteur. Il s’agit de son tout premier rôle dans un drama. Le jeune homme est l’un des deux chanteurs gagnants des VOCAL BATTLE AUDITION 5. Il a rejoint le groupe FANTASTICS from EXILE TRIBE le 20 décembre 2017. Yusei Yagi dit qu’il connaissait déjà le boys love avant d’être pris pour le rôle, et qu’il ne voyait pas le problème : J’ai toujours regardé des films et des drama japonais et internationaux BL, et dans mon esprit, je le vois comme des histoires d’amour normales. Lorsque vous tombez amoureux, vous tombez amoureux de l’autre personne en tant que personne, et peu importe votre sexe (Source).

J’ai une petite préfère pour le générique de fin Follow de Rosu, même si Caramel de Mosao. est sympa comme générique de début pétillant et mignon.

My Beautiful Man est un drama que j’ai bien apprécié au final, certes il ne sera pas 1er dans mon cœur, mais il reste assez sympa. Et c’est toujours sympa de pouvoir visionner légalement ce genre d’adaptation sur Viki !

Couverture du roman Utsukushī kare de Nagira Yuu illustré par Rikako Kasai

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.