Cinéma

JOY une femme qui réussie malgré les embûches !

022339.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai découvert la bande annonce au ciné et elle m’a tout de suite plu. Si je n’ai jamais trouvé les films de David O. Russell exceptionnel, je prend tout de même du plaisir à les voir en salle (American Bluff, Happiness Therapy). C’est donc sans hésitation que je suis allée voir JOY au ciné samedi matin.

354746.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxJOY

Synopsis : Inspiré d’une histoire vraie, JOY décrit le fascinant et émouvant parcours, sur 40 ans, d’une femme farouchement déterminée à réussir, en dépit de son excentrique et dysfonctionnelle famille, et à fonder un empire d’un milliard de dollars. Au-delà de la femme d’exception, Joy incarne le rêve américain dans cette comédie dramatique, mêlant portrait de famille, trahisons, déraison et sentiments.

Avis : Joy c’est une femme a qui l’avenir pourrait sourire dès l’enfance, mais qui enchaîne les déconvenues. Il faut dire qu’elle n’est pas aidé par sa famille. Des parents fantasques, une demi-sœur jalouse, bref une famille plus encombrante qu’autre chose. Heureusement, elle peut compter sur son ex. mari, sa meilleure amie et sa grand-mère.

Un jour elle invente un super balais avec l’aide financière de sa famille, mais rien ne va se passer comme elle le désire. C’est comédie dramatique vaut le coup d’oeil ne serait que pour sa belle brochette d’acteurs. Jennifer Lawrence a la fois forte et fragile tiraillée entre son désir de réussir et sa famille qui l’a rabaisse. Mais aussi Robert De Niro en père étouffant, et bien d’autres : Elisabeth Röhm, Bradley Cooper ou encore Dascha Polanco (orange is the new black).

C’est un biopic comme les américains raffolent. Une success story incroyable d’une ménagère qui devient une chef d’entreprise et ce malgré les embûches qui vont jalonner sa route. David O. Russell offre une mise en scène dynamique aidé en cela par le choix de la bande son vraiment excellente.

Un film à Oscar ? Sans doute, mais il ne faut pas bouder son plaisir c’est une belle histoire raconté avec grand art par David O. Russell.

 

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

2 réflexions sur “JOY une femme qui réussie malgré les embûches !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.