LectureLivre

Derniers livres lus…

Dernièrement j’ai eu envie de changer de genre de lecture, force est de constater que dans le train je préfère les livres facile à lire. Se concentrer dans le bruit, les grèves, les incidents techniques ou autres joyeusetés du RER ce n’est pas facile. Du coup je vais revenir à des choses plus light histoire de me redonner envie de lire parce que je l’ai un peu perdu en route ces dernières semaines.

Marie_StuartMarie Stuart de Stefan Zweig

Résumé : Reine d’Ecosse six jours après sa naissance en 1542, mariée à François II et reine de France à dix-sept ans, veuve un an après, remariée à lord Darnley, amante du comte de Bothwell qui tuera Darnley, réfugiée auprès d’Elisabeth Ire qui la gardera captive pendant vingt ans, décapitée en 1587 pour s’être laissé prendre au piège d’une conspiration Marie Stuart est l’une des figures les plus romanesques, les plus tragiques de l’histoire. A destin exceptionnel, biographe prodigieux. Seul Stefan Zweig, mêlant la rigueur scientifique à l’intuition romanesque, pouvait ainsi caresser les secrets d’une femme et comprendre que  » ce n’est que sous l’effet de sa passion démesurée qu’elle s’élève au-dessus d’elle-même, détruisant sa vie tout en l’immortalisant « .

Avis : J’avais lu il y a quelques années la vie d’Elisabeth 1re, la reine vierge, il était donc logique que je me penche sur la vie de sa rivale Marie Stuart. Stefan Zweig est un écrivain, dramaturge, journaliste et biographe autrichien. J’avais lu de lui lors de ma scolarité Le Joueur d’échecs.

Cette biographie date de 1935, mais elle se lit bien, c’est très intéressant et même si on connait la fin inéluctable de Marie, je suis toujours aussi fascinée par le rapport qu’elle a pu avoir avec Elisabeth.

Si vous avez vu la série Reign, je vous conseille vivement ce livre afin de connaître la vraie vie de cette reine d’Ecosse qui aurait voulu rester reine de France.

La_Horde_du_ContreventLa Horde du Contrevent de Alain Damasio

Résumé : Ils sont vingt-trois, forment la trente-quatrième Horde du Contrevent et ont entre vingt-sept et quarante-trois ans. Dans un monde balayé par les vents, ils ont été formés depuis l’enfance dans un seul but : parcourir le monde, d’ouest en est, de l’Aval vers l’Amont, à contre-courant face au vent, à travers la plaine, l’eau et les pics glacés, pour atteindre le mythique Extrême-Amont, la source de tous les vents.

Tous différents mais tous unis, ils forment une horde autonome et solidaire, qui avance dans un seul objectif, luttant constamment contre le vent. Profitant du savoir et de l’expérience de huit siècles d’échecs, on la dit la meilleure et l’ultime Horde, celle qui atteindra enfin l’Extrême-Amont.

Avis : Le roman présente un système de narration à plusieurs voix. Au départ je me suis fais un petit pense bête pour me rappeler quel signe va avec quel personnage. Par la suite j’ai fini par m’y retrouver sans trop de difficulté, seul une poignée de personnages raconte véritablement l’histoire.

J’avoue j’ai adoré le début, c’est original, je n’avais jamais lu un truc pareil dans la fantasy. Hélas, j’ai eu aussi beaucoup, beaucoup de mal à le terminer. Ça n’avance pas vite et au bout d’un moment je me suis lassée de leur interminable marche. Il faut dire qu’il ne fait pas moins de 700 pages le bougre ! C’est un sacré pavé.

Ce livre est vraiment génial, dommage que je l’ai lu dans le train, dommage qu’il soit si long. Sinon je vous le recommande chaudement à lire dans le calme avec le souffle du vent comme seul accompagnement !

J’ai aimé ces lectures, mais j’avoue que dans le train ça s’est révélé ardu de se plonger dans des récits tels que ceux ci…

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.