avis : CD/DVDMusique

Nouveau mini de Dir en grey un dénouement heureux !

dir en grey

Ce matin dans le RER j’ai écouté le dernier mini de Dir en grey : THE UNRAVELING. Je n’avais que peu d’espoir. Leur précédent maxi single, RINKAKU, ne m’avait pas plus, je ne l’avais d’ailleurs même pas acheté… Une première.

Mais comme je suis toujours curieuse je me suis lancée dans THE UNRAVELING. Est-ce que Diru allait encore réveiller mon kokoro (coeur en japonais) ?

diru--theunravelingTout d’abord je dois vous prévenir il n’y a qu’une seule chanson inédite, les autres titres sont des reprises. Les membres de Dir en grey semblent ne jamais être satisfaits. Depuis leurs débuts ils reprennent leurs titres, les changent les remodèlent au fil du temps et les remets au goût du jour. On peut débattre longtemps sur l’intérêt de ces changements, mais après tout ce sont leurs chansons ils en font ce qu’ils veulent.

Je ne vais pas vous tenir en haleine plus longtemps, si j’écris cet article c’est parce que la galette m’a plu ! A la première écoute j’ai été charmé par UNRAVELING, Kyo ne force pas sa voix, il ne part pas dans des aiguës qui font mal aux oreilles. On sent qu’ils ont voulu donner beaucoup dans ce titre et le résultat est intéressant !

Pour le reste (les reprises) il y a des titres que l’on reconnait bien dont certains n’ont pas subit beaucoup de changement comme THE FINAL, et d’autres qu’on ne reconnait absolument pas (Karma qu’y n’en ai pas à son premier remix !).

J’avoue avoir la larme à l’oeil lorsque j’écoute des titres de la période Kisou (ma préférée). Bottom of the death valley, Kasumi ou Karasu sont vraiment très chouette.

Je suis tout de même plus dubitative sur Unknown.Despair.Lost que l’on reconnait à peine. Même si je préfère toujours l’original, cette version est pas mal. Il va juste me falloir un peu de temps pour l’assimiler.

En ce qui concerne Macabre, les partitions guitares sont totalement revisitées et c’est plutôt joli. Le mélange des arpèges avec les grattes plus lourdes est saturés qui font leurs styles désormais est bien dosé. Et le chant est lui conservé dans une grande partie, c’est un pur plaisir. Lorgnant du côté metal progressif, elle fiche toujours autant de frissons partout et c’est bien là tout l’essentiel.
Un grand moment !

Une bonne surprise que je vous conseille d’écouter au plus vite. Je viens par la même occasion d’acheter ma place pour le concert à la Cigale le 13 juin et j’espère que ces titres seront présents. Courez-y c’est un ordre !

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

4 réflexions sur “Nouveau mini de Dir en grey un dénouement heureux !

  • sofi2311

    Il va falloir que je l’achète, la période Kisou est aussi ma préférée, et Bottom of the death valley est ma chanson préférée tout album confondu 😀 !!
    Assez impatiente d’entendre une nouvelle version de the final aussi 🙂

    ça promet pour le concert 😀 !

  • Ca promet oui j’ai hâte d’y être !

  • J’avais un peu peur mais je n’ai pas pu m’empécher de l’écouter. Par contre Unknow … on est décidément très loin de la pédiode indies.

  • C’est très différent, mais c’est pas mal ^^

Commentaires fermés.