Cinéma

Les aventures de Tintin : le secret de la licorne

tintin1

Je ne pensais pas écrire un article entier sur Tintin et le secret de la licorne, mais j’ai tellement aimé que j’ai été plus bavarde que prévu.

les aventures de tintin le secret de la licorne64 – Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

Avis : J’avais quelques crainte avant de visionner cette adaptation américaine de Tintin, mais je dois bien avouer que je suis tombée sous le charme dès les premières minutes.
Remettons mon affection pour Tintin dans son contexte. Je n’ai pas lu toutes les BD (2 ou 3 seulement), par contre j’étais accro à la série télé diffusée sur France 3 dans les années 90. Je ne ratais aucun épisode !

Le fait que le film combine des éléments de trois albums : Le Crabe aux Pinces d’Or, Le Secret de la Licorne et Le Trésor de Rackham le Rouge ne me dérange pas. L’adaptation a été confiée à Steven Moffat (Le scénariste de Dr Who !), Edgar Wright (Hot Fuzz, Shaun of the dead) et Joe Cornish, trois anglais qui ont manifestement très bien compris l’univers d’Hergé. Pleine d’humour et de rebondissement on ne s’ennuie pas une seconde. Le clin d’œil à Hergé au début du film est bien intégré et m’a fait chaud au cœur.

J’ai été bluffé par la technique du “Performance Capture”, c’est une méthode révolutionnaire en matière d’animation. A mis chemin entre rêve et réalité je comprend que Spielberg est attendu d’avoir ce genre de technique pour se lancer dans ce genre de projet. Si certains n’ont pas aimé, moi c’est tout l’inverse, j’étais émerveillée par le rendu des textures, la fluidité des mouvements, les milliards de détails… C’est beau, très beau même.

Du côté des acteurs, les performances sont double car ce n’était pas qu’une affaire de doublage, ils ont donné de leur personne. Simon Pegg et Nick Frost en Dupond et Dupont sont parfaits. Andy Serkis donne encore beaucoup de sa personne pour le Le capitaine Haddock. J’ai eu bien du mal à reconnaitre la voix de Daniel Craig dans le rôle de Sakharine tellement il la change.

J’en suis venue à me dire que je regrettais de ne pas l’avoir vu lors de sa sortie et d’être resté très réservée car ce Tintin mérite véritablement qu’on s’y attarde.

16/20

tintin2

Synopsis : Parce qu’il achète la maquette d’un bateau appelé la Licorne, Tintin, un jeune reporter, se retrouve entraîné dans une fantastique aventure à la recherche d’un fabuleux secret. En enquêtant sur une énigme vieille de plusieurs siècles, il contrarie les plans d’Ivan Ivanovitch Sakharine, un homme diabolique convaincu que Tintin a volé un trésor en rapport avec un pirate nommé Rackham le Rouge. Avec l’aide de Milou, son fidèle petit chien blanc, du capitaine Haddock, un vieux loup de mer au mauvais caractère, et de deux policiers maladroits, Dupond et Dupont, Tintin va parcourir la moitié de la planète, et essayer de se montrer plus malin et plus rapide que ses ennemis, tous lancés dans cette course au trésor à la recherche d’une épave engloutie qui semble receler la clé d’une immense fortune… et une redoutable malédiction. De la haute mer aux sables des déserts d’Afrique, Tintin et ses amis vont affronter mille obstacles, risquer leur vie, et prouver que quand on est prêt à prendre tous les risques, rien ne peut vous arrêter… (Allociné)

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

4 réflexions sur “Les aventures de Tintin : le secret de la licorne

  • Ah ben pour moi c’est tout le contraire ^^ »
    J’ai pas du tout retrouvé l’esprit de mes lectures d’enfant. Je n’ai rien contre le dépoussiérage mais Tintin ça reste de l’aventure, de la réflexion, quelque chose qui fait rêver… ça se résume pas à de l’action pour de l’action…et des effets techniques.
    Le combat de grues était inutile (long, chiant et sans intérêt), le rôle de Sakharine complètement changé parce qu’il fallait un grand méchant dans l’histoire(pourquoi pas après tout…) mais en faire un combat ancestrale…euh…bof…très très bof.
    Tronquer des pans entier de BD pour mettre des scènes d’actions histoire d’en foutre pleins les yeux, pas d’accord ! Bonjour les raccourcis scénaristique.
    Je me suis demandée si Spielberg et moi on avait lu la même BD…

  • comme quoi on peut avoir une perception vraiment différente ^^

  • Moi j’ai pas détesté, mais j’ai pas été super emballé non plus… Disons que j’aurais aimé qu’on puisse respirer entre 2 scènes d’action, parce que ça court du début à la fin, et c’est fatigant à la longue. Je n’irais pas voir le second en tout cas…
    Par contre, rien à redire sur la technique, et j’ai aimé aussi le clin d’oeil à Hergé 😉

Commentaires fermés.